5

Plus tôt cette semaine, je vous présentais une petite liste de souhaits quant aux participants potentiels au match principal du Royal Rumble. Or, il ne faut pas oublier que ce gala mensuel ne consiste pas qu’en un match-gadget de 30 hommes; il y a aussi une portion plus traditionnelle, où toutes les ceintures de la WWE seront en jeu.

Et qui dit « match pour un titre » dit également « aboutissement d’une rivalité ». De manière à être bien à jour dans les différentes histoires, allons-y d’une brève présentation des matchs prévus ce dimanche.

05

Kevin Owens vs. Dean Ambrose (c)

Après un règne de quelques mois à titre de champion intercontinental, Kevin Owens a perdu sa ceinture contre Dean Ambrose le mois dernier, dans le cadre du gala Tables, Ladders and Chairs. Si j’étais initialement déçu de voir le Québécois perdre son titre, je dois avouer que cette nouvelle posture – vouloir retrouver ce qu’il a déjà eu plutôt que protéger ce qu’il a déjà – a été tout à fait bénéfique pour le personnage.

Au cours des dernières semaines, on a en effet pu retrouver un Owens affamé et sans merci, beaucoup plus intimidant et intéressant que celui qui préférait se sauver devant l’adversité pour protéger ses acquis. Même s’il était champion, Owens stagnait; maintenant, il a retrouvé l’étincelle qui fait de lui un lutteur d’exception.

Il faut dire que son rival, Dean Ambrose, est lui aussi l’un des meilleurs de la compagnie. Leurs multiples affrontements, depuis TLC, ont en ce sens été particulièrement bien exécutés. En fait, ces temps-ci, il s’agit sans l’ombre d’un doute de la rivalité la plus violente, la plus brutale, comme peuvent en témoigner les nombreux morceaux de mobilier fracassés.

Leur match de dimanche capitalisera donc sur cette brutalité, puisqu’on lui a ajouté la stipulation « Last man standing » : le vainqueur sera le dernier à être encore en mesure, après un combat éprouvant, de se tenir debout. Le potentiel est là pour en faire le meilleur match de la soirée (si les filles ne volent pas le spectacle, comme je crois qu’elles en sont capables).

Prédiction : Dean Ambrose l’emporte et Kevin Owens passe à autre chose (Sami Zayn?)

04

Becky Lynch vs. Charlotte (c)

Même si la supposée « Diva’s revolution » s’est essentiellement avérée un pétard mouillé (pas pas manque de talent des lutteuses, mais par manque de volonté de la WWE de vraiment leur accorder le respect qu’elles méritent), ce match devrait, comme je le disais plus haut, impressionner. C’est que Becky Lynch – la gentille au look steampunk – et Charlotte – la méchante qui émule les stratégies douteuses de son père Ric Flair – ont simplement trop de talent pour livrer un match de championnat qui serait seulement correct.

Il y a de cela quelques mois, Lynch et Charlotte semblaient inséparables, alors que leur équipe « PCB » dominait la scène féminine de la WWE. Or voilà : Charlotte est devenue championne (parce qu’elle est juste trop dominante) et son père (jadis awesome, désormais insupportable) a commencé à lui jouer dans la tête, de sorte qu’elle est devenue de plus en plus égoïste, tricheuse et adepte des coups cochons. Par la force des choses, l’amitié s’est transformée en rivalité et la lutteuse à la chevelure orangée a maintenant la chance de ravir le titre à celle qu’elle a si longtemps soutenue.

Lorsque Lynch, Charlotte et Sasha Banks ont fait leur arrivée à Raw, Lynch apparaissait comme celle des trois ayant le moins de chances d’aspirer aux grands honneurs, mais force est de constater qu’elle jouit présentement d’un fort momentum. La foule est derrière elle et ses performances dans le ring ainsi qu’au micro sont irréprochables. Saura-t-elle contrecarrer les coups cochons des Flair et s’imposer comme la nouvelle tête d’affiche de la division féminine? Il y a un mois, j’aurais dit que ce serait impossible, mais j’avoue que j’y crois de plus en plus.

Prédiction : Becky Lynch l’emporte, mais Charlotte reprend sa ceinture lors d’un éventuel match revanche

03

Alberto Del Rio (c) vs. Kalisto

Voilà une rivalité qu’on n’a pas vue venir. Kalisto – ce petit lutteur mexicain qui marche dans les traces de Rey Mysterio – faisait de plus en plus tourner des têtes, mais il semblait confiné à la division par équipe, où il luttait au sein des acrobatiques Lucha Dragons. Or, comme ça semble être la mode depuis quelques mois dans la WWE, son partenaire s’est blessé.  D’ordinaire, Kalisto aurait été laissé de côté pendant la convalescence de son coéquipier (pensons à ce qui s’est passé avec les Usos l’année dernière), mais les officiels de la WWE ont plutôt décidé de lui donner la chance de briller comme lutteur solo.  Disons seulement qu’il n’a pas déçu.

Il y a deux semaines à Raw, Alberto Del Rio, champion des États-Unis depuis plusieurs mois, a mis sa ceinture en jeu et c’est Kalisto qui a été choisi pour l’affronter. S’est alors produit quelque chose qu’on n’avait pas vu depuis longtemps : contre toute attente, une ceinture a changé de mains ailleurs que dans un gala mensuel. Le petit luchador était désormais champion, au grand plaisir des amateurs.

Son règne fut cependant de (très) courte durée : quelques jours plus tard, à Smackdown, Del Rio reprenait sa ceinture dans le cadre d’un match revanche. Oh well. C’était trop beau pour être vrai.

Le truc, c’est qu’en perdant la ceinture, Kalisto a automatiquement droit, à son tour, à un match revanche, et c’est celui-là qu’on verra ce dimanche. La ceinture des États-Unis continuera-t-elle son aller-retour entre les deux lutteurs mexicains, ou bien Del Rio écrasera-t-il la menace une fois de plus? Mon petit doigt me dit que le gala dans son ensemble privilégiera les gentils plutôt que les méchants, alors selon cette logique, je prédis que Kalisto deviendra champion pour la deuxième fois de sa jeune carrière solo.

Prédiction : Kalisto

02

The New Day (c) vs. Les Usos

Qui aurait cru, il y a un an, que New Day aurait autant de succès? Non seulement sont-ils particulièrement divertissants (personne n’arrive à leur cheville dans ce département), mais ils sont dominants dans le ring en raison de l’ingéniosité de Xavier Woods, de l’agilité de Kofi Kingston et de la force brute (ainsi que du booty) de Big E.

Si on fait abstraction du court (et inutile) règne des Prime Time Players, les New Day sont au sommet de la division tag team depuis maintenant belle lurette. Ni les Dudley Boys, ni les Lucha Dragons, ni les Usos n’ont réussi à leur arracher leurs ceintures cuivrées. Mais les choses pourraient bien changer ce dimanche.

Depuis leur retour, les frère Uso obtiennent beaucoup de visibilité, notamment en raison des liens familiaux qui les unissent au champion WWE actuel, Roman Reigns. Anciens champions par équipes, ils ont notamment remporté le trophée Slammy de l’équipe de l’année 2015, ce qui, même si cette victoire est ridicule, a contribué à alimenter la rivalité avec New Day, qui considèrent que cet honneur leur revient (et à juste titre).

Comme c’était le cas avec Kevin Owens, je crois que New Day pourraient bénéficier d’une défaite ce dimanche : ils font un peu du sur-place et une inversion des rôles pourrait leur permettre de se réinventer un peu, ou du moins de changer d’approche en devenant un peu plus agressifs et un peu moins arrogants. Que ce soit clair : il s’agit sans l’ombre d’un doute de la meilleure équipe de la division et ils redeviendraient champions éventuellement, mais je crois que le Royal Rumble sera une occasion de rebrasser les cartes, de rafraîchir le produit.

Prédiction : les Usos

01

Match Royal Rumble

Puisque nous ne savons pas d’avance l’identité des 30 lutteurs qui participeront à ce match, il est difficile d’y aller avec une prédiction réellement éclairée sur l’issue de l’événement. Mais rien ne nous empêche de nous essayer quand même…

Tout d’abord, il est important de rappeler que les enjeux liés à ce combat ont été modifiés cette année : alors que d’ordinaire, le gagnant du Rumble obtenait la garantie de participer au combat principal de Wrestlemania, le gagnant de l’édition 2016 remportera automatiquement la ceinture la plus prestigieuse de la compagnie, présentement détenue par Reigns. Cela s’inscrit dans cette histoire assez classique où un champion prétendument hostile à l’autorité du promoteur voit les embûches se multiplier sur son chemin (pensons à Stone Cold contre les McMahon, mais en vraiment moins cool); alors que, lundi dernier, Vince McMahon pigeait le nom du lutteur à entrer dans le Rumble en premier, c’est sans surprise celui de Roman Reigns qui est sorti du boulier. Il devrait donc affronter 29 autres lutteurs s’il désire garder sa ceinture.

Même si je suis curieux de voir comment Brock Lesnar va se débrouiller dans ce type de match (c’est-à-dire combien d’adversaires il va pulvériser), je crois que c’est Triple H qui va le mieux tirer son épingle du jeu et remporter la ceinture. Il n’y a certes pas eu d’annonce officielle quant à sa participation, mais je mettrais ma main au feu que le COO de la compagnie chaussera les bottillons à nouveau et sera le dernier pugiliste à faire son entrée dans le match, lui conférant un net avantage.

Encore là, certains sont plutôt d’avis que ce serait une occasion rêvée pour ajouter à la crédibilité de Reigns en lui faisant gagner ce match « perdu d’avance ». On verra bien!

Prédiction : Triple H devient champion de la WWE



Commentez cet article