Drouin

Voilà maintenant un mois que le Québécois Jonathan Drouin a été échangé au Canadien de Montréal.

En plus de la pression naturelle d’être un ptit gars d’ici, le nouveau tentera d’améliorer une attaque qui n’aura marqué que onze buts en six matchs contre les Rangers de New York en séries éliminatoires.

À quoi s’attendre de Drouin, donc?

L’ailier/centre du Canadien est allé lui-même poser les questions dans le Vieux-Port de Montréal avec Habs TV.

Pas trop de surprises donc : Des gens un peu plus réalistes (25 buts, 65 points), mais aussi les grands rêveurs (50 buts, 80 points, atteindre la troisième ronde cette saison).

Il y a aussi cet homme qui trouvait qu’il avait pas mal changé. Ça nous a bien fait rire. On aimerait aussi féliciter le jeune garçon qui a rapidement nommé Ales Hemsky. On l’avait déjà oublié lui.

Sinon, Drouin semble bien à l’aise devant la caméra et lors de ses interactions avec ses nouveaux partisans.

On lui souhaite la même aisance après une défaite de 2 à 1 alors que l’équipe n’aura profité de ses quatre avantages numériques.



Commentez cet article