Les mauvaises idées de la WWE

On fait souvent rire de nous les fans de lutte et de la WWE. La majorité de la population ne comprend comment on fait pour aimer de la fiction scriptée, comme si The Avengers, ce n’était pas « arrangé » ça.

Par contre, si ces gens étaient au courant de certains moments de la WWE, on aurait envie de s’enfoncer dans la terre pour ne plus jamais en sortir tellement on est gêné.

Bien sûr, il y a des moments qui nous viennent immédiatement en tête comme l’histoire de Katie Vick, mais il y a des choses encore plus dérangeantes qu’on a collectivement refusé de reparler par la suite.

Avertissement : Cette liste comprend des éléments reliés à des agressions sexuelles. Oui. À la lutte. Then. Now. Forever. Ouf.

Ceci est présenté comme un top 10, mais il n’y a pas vraiment d’ordre. Chacune de ces entrées me donne envie de m’immoler dans une station-service pour ne plus jamais y repenser.

10— Vince McMahon visite une église

Bon. Donc. Vince McMahon allait affronter Dieu dans un match en équipe…

Heille pour vrai, je suis juste au premier élément de ma liste et je suis déjà à boutte!

Je fais partie des gens qui ont trouvé ça juste niaiseux au premier visionnement, sauf qu’en y repensant, imaginez à quel point ça doit être insultant pour des personnes croyantes de voir Vince McMahon cracher de l’eau bénite.

Le propriétaire de la compagnie poursuit sa visite d’un lieu sacré comme s’il avait 8 ans d’âge mental. Imaginez être multimillionnaire et penser que c’est une bonne idée pour votre entreprise de se filmer en faisant une promo contre Dieu!

9— Vince McMahon se moque de la maladie Jim Ross

Jim Ross est un homme respecté autant des fans que des lutteurs, à l’exception d’une personne : le boss. (Pas Sasha Banks, celui qui signe les chèques.)

Un an après l’avoir forcé à taper contre Michael Cole (!), Vince McMahon a décidé de se moquer de la maladie du Bell’s Palsy d’un des meilleurs annonceurs de l’histoire :

Et rappelez-vous les enfants à la maison : Don’t be a bully, be a star.

8— Vince McMahon fouille dans les fesses de Jim Ross

L’obsession de Vince McMahon envers Jim Ross rencontre sa passion pour l’humour de caca lors de ce segment. Dans la vraie vie, Jim Ross avait besoin d’une opération au colon. Pour expliquer son départ, Linda McMahon l’a renvoyé à l’écran.

On s’entend qu’à partir de ce point, Le Bon Vieux JR aurait pu se reposer en paix chez lui, mais non. Vince trouvait de bon goût de faire un sketch dans lequel il incarnerait un docteur fouillant dans le rectum de l’annonceur.

Vince est accompagné par une infirmière nommée Slobberknockers, inspiré par l’expression légendaire du commentateur, mais avec un s à la fin, parce que des Knockers en anglais est une façon d’appeler des seins lorsqu’on n’a pas de classe.

Quelqu’un d’intelligent n’aurait jamais pensé faire ce sketch. Quelqu’un d’intelligent n’aurait jamais joué dans ce sketch. Quelqu’un d’intelligent n’aurait surtout pas fait durer ce sketch durant 7 minutes! 7 minutes! Il y avait des matchs moins longs que ça ce soir-là à RAW!

Tout ça pour finir alors que Mr. McMahon finit par baiser l’infirmière sur la table d’opération. Quel est le bout de tout ça? Je me le demande encore après toutes ces années.

7— Jerry Lawler se bat pour gagner des prostituées

Ah Jerry Lawler… Plus à venir plus tard sur lui… Pour le moment, j’aimerais simplement vous rappeler qu’il y a déjà eu un match à la WWE où le gagnant se mérite un groupe d’escortes.

Comment est-ce que la WWE décide d’appeler un groupe d’escortes? Un « hoe train » ou en français, un train de putes. Stay classy WWE.

Le plus surprenant est que ceci s’est produit après l’Attitude Era!

Le seul côté positif est que Jerry Lawler se bat en chest, nous ne sommes pas terrorisés par la vue de ses horribles t-shirts.

6— Snitsky est un fétichiste des pieds

Je ne suis pas là pour juger personne. Si les pieds sont la partie du corps que vous admirez le plus chez l’être aimé, tant mieux pour vous!

Maintenant, comment transformer un gros monstre dégueulasse qui a causé une fausse couche à une femme — même s’il dit que ce n’était pas de sa faute — en prédateur sexuel était une si mauvaise idée.

En pensant, ça ne sera pas la seule fausse couche de cette liste. C’est tellement douteux. La WWE, l’endroit où lorsqu’on te parle de fausse couche, on répond « laquelle? »

Notez que cette réaction s’applique aussi aux crucifixions! Ben voyons WWF?!?

Maintenant, les dames de la compagnie n’étaient plus en sécurité nulle part. Surtout lorsqu’on considère que Snitsky est game de les étrangler devant tout le monde au centre du ring.

Évidemment, avec un tel personnage, il ne pouvait que devenir une grosse farce.

5— Heidenreich agresse sexuellement Michael Cole

Je…

Hey boy.

Voilà le lien si ça vous intéresse à ce point.

4— Terri Runnels fait semblant d’avoir une fausse couche

Hélala. Très peu d’histoires à la lutte s’étendent sur des mois, mais la WWF a décidé que c’était une bonne idée d’aller au fond avec celle-ci!

Goldust est revenu à la WWE pour s’en prendre à Val Venis, l’homme le plus horny de la planète après Jerry Lawler. À travers cette trame narrative, Terri Runnels quitte Goldust pour vivre une amourette avec Val Venis.

Au Sunday Night Heat suivant, celle qui se faisait appeler Marlena annonce une grande nouvelle : elle est enceinte! En anglais : « We are pregnant » ce à quoi répond l’homme en chaleur répond :

Le public est en délire et Val Venis devient un face parce que « chouuu les femmes enceintes!!! ».

Val Venis avait ses raisons de refuser la paternité de cet enfant : il est vasectomisé! L’homme avec un t-shirt écrit en sperme dessus (!!!) ne pouvait donc pas être le père de l’enfant. Ce qui est une bonne chose parce que si je vois un enfant se promener avec son père portant un t-shirt écrit en sperme, j’appelle la DPJ.

Terri fonde les Pretty Mean Sisters dans un élan de solidarité féminine. Oui, l’acronyme du groupe fait PMS, ou en français SPM, pour syndrome prémenstruel. Tu sais que ce genre de jeux de mots louche là provient toujours de Vince Russo directement, le créateur de SEX à la TNA : Sport Entertainement Extreme.

Vous ne me voyez pas en ce moment, mais je roule les yeux tellement fort que j’ai l’air de The Undertaker lorsqu’il enlève son chapeau.

Je vais faire ça court parce que Attitude Era : Terri s’est mise à séduire Sexual Chocolate Mark Henry, au point de lui faire manquer des matchs, ce qui irritait D-Lo Brown. Elles l’ont même attaché avec un gag-ball pour une expérience sado-maso.

L’ancien membre de la Nation de la Domination expérimente avec la femdom à l’écran. Je ne peux pas croire que ça passe à la TV… Et que l’histoire continue!

Je suis découragé. Surtout qu’un moment charnière se passe lors du fameux RAW du 4 janvier 1999, celui où la WWF renverse la vapeur contre la WCW en donnant le grand titre à Mick Foley. Ce soir-là, Terri Runnels tombe en bas des marches du ring à cause de D-Lo Brown et elle fait une fausse couche!

Elle est amenée dans les loges. D-Lo se sent mal et un médecin s’inquiète pour le bébé. Finalement, on apprend que Terri perd son bébé. Se sentant mal, D-Lo accepte d’obéir à tous les ordres de Runnels. Pour elle, il se battra contre le Big Boss Man et ira acheter des tampons.

Oui, la WWF a déjà pris du temps d’antenne pour nous montrer un homme gêné d’acheter des produits féminins.

Alors que D-Lo « Bubble Head » Brown consulte le médecin de la compagnie pour un problème au cou, le Chocolat Sexuel parle de la condition de santé de cette dernière. Le médecin — le même médecin qui l’a accompagné lorsqu’elle a chuté — est « WTF? Terri Runnels a été enceinte? Je ne le savais pas! »

Bonne nouvelle! Terri Runnels a tout inventé! La conscience de D-Lo Brown fut ainsi libérée ! Hourra pour les histoires de femmes qui inventent d’être enceintes pour ensuite faker une fausse couche pour pouvoir utiliser un homme ! Ah la lutte des fois…

3— Trish offre Christy Hemme à Viscera

Pour une raison inexplicable, la WWF a décidé que les hommes massifs avec la peau foncée se devaient d’être horny. Après le Chocolat Sexuel, c’est au tour de Viscera de courtiser les femmes.

Sauf que l’énergie qu’envoie Viscera est celle d’un homme qui kidnappe des matchs Tinder qu’on ne revoie plus jamais.

Alors que Trish Stratus est dans un rendez-vous galant avec le creepy Viscera et qu’elle est désintéressée par ses avances, elle lui dit : « Tu aimes les filles. Que penses-tu d’une playmate? Je pourrais prendre Christy Hemme, la rendre inconsciente et tu pourras faire… whatever! »

Le rendez-vous se termine alors que Viscera lui dit qu’elle lui doit quelque chose : « Come on girl! Je t’ai amené au resto! Tu peux bien faire quelque chose pour moi! » Trish décide de lui montrer sa poitrine, ce qui plait à Viscera.

2— Une trop grosse portion des choses dites par Jerry Lawler

L’homme à la maturité d’un enfant de 14 ans, Jerry Lawler, a bercé mon adolescence avec un rire qui s’apparente à un cri de ptérodactyle.

L’homme qui porte des t-shirts tellement laids qu’on espère être aveugle tenait des propos plus que douteux à l’époque. Par douteux, je veux dire grossophobes, racistes et misogynes. En voici une petite compilation :

  • Ahmed Johnson vient d’un quartier où les mots qu’on entend le plus souvent sont « Vous avez le droit de garder le silence ».
  • La mère de Bret Hart a produit plus de tragédies que Shakespeare.
  • La seule raison pour laquelle Taka Michinoku est ici est parce qu’il y a trop de monde au Japon.
  • Mes deux types de femmes préférées sont « domestiques » et « importées ».
  • Sunny me désire. Je peux la lire comme un livre, mais j’aimerais l’édition en braille.
  • Ça ne me gêne pas d’être vu avec des femmes plus jeunes, sauf lorsque je les dépose pour l’école.

C’est particulièrement gênant parce qu’il n’est pas en mode promo douteuse. Il est assis derrière une table à commenter l’action. Il n’y a aucune bonne raison d’être aussi irrespectueux. Corey Graves en est la preuve en ce moment.

Vous n’avez qu’à écouter n’importe quel événement de la WWF/WWE pour y trouver des citations malaisantes de sa part. Nous n’avons jamais vraiment su de quoi Le King est roi. Je crois qu’il est le roi de rendre les téléspectateurs inconfortables.

1- Degeneration-X agresse sexuellement Stephanie McMahon

Quelle est la meilleure façon de gagner un match? Un bon vieux gangbang sur la blonde de l’adversaire!

Oufff…

Alors que Test va gagner contre Triple H, Road Dogg apparait sur le Titantron avec un chapeau terriblement laid. Il dit que Stéphanie a le meilleur moment de sa vie. Il nous amène une loge où on voit Billy Gunn tenter de déshabiller Stéphanie McMahon alors que X-Pac tente de la calmer.

Triple H sur le ring conserve sa ceinture par countout.

On poursuit avec Vince McMahon, un père en détresse qui cherche sa fille alors que Raw se termine avec Triple H qui fait un finger à la caméra.

Au final, je sais pas trop quoi vous dire à part à « je m’excuse d’avoir fait remonter ces mauvais souvenirs à la surface ». Le pire, c’est que j’ai fait un tri, il y en a tellement d’autres.

Sauf que là, je vais aller faire des activités moins souffrantes que de me remémorer ce que je viens d’écrire, des choses simples comme me rentrer un clou rouillé dans l’oeil.



Commentez cet article