16

 

On va couper le suspense tout de suite : c’est Jaromir Jagr qui est le numéro 1 de cette liste. Je le sais, vous le savez, c’était écrit dans le ciel depuis toujours.

Mais tsé, comme ils disent, l’important, c’est pas la destination, c’est le voyage. Alors découvrez quels sportifs habitent les positions 15 à 2 de notre palmarès.

échanges 15

Randy Johnson

Randy Johnson se retrouve sur cette liste pour deux raisons : 1. le combo cheveux-moustache et 2. la constance de son look tout au long de sa carrière.

On ne se souvient pas d’une époque où le grand lanceur gaucher a arboré un autre style.

14

Venus Williams

Si on oublie que les cheveux de Venus ont l’air d’un rideau de salon de relaxation cheap, on a surtout inclus l’aînée des sœurs Williams sur cette liste pour le côté peu pratique de son style le plus célèbre.

Me semble que ça doit pincer dans la face quand on frappe un service à 200 km/h.

13

Jacques Villeneuve

Qui ne se souvient pas des fameux cheveux bleachés de Jacques Villeneuve en 1997, l’année où il a gagné le championnat du monde ? Il avait également opté pour les couleurs mauve douteux et rouge ridicule les années suivantes.

Dommage que son album n’ait pas autant marqué les gens…

12

Carlos Valderrama

On ignore ce qui a poussé Carlos Valderrama à arborer cet immense buisson blond durant toute sa carrière de joueur de soccer.

Mais on est pas mal sûrs qu’il n’a jamais eu de commotion cérébrale.

11

Tom Brady

Avant de briser des records de la NFL et de dégonfler des ballons, Tom Brady écoutait de la musique triste dans sa chambre en se dessinant des larmes au stylo sur les joues.

10

Michelle Wie

C’est pas qu’on est contre un peu de couleur dans les cheveux. Même que ça peut aider à ajouter un peu de dynamisme dans un sport qui en manque souvent.

Mais on est contre le meurtre de licornes pour se faire une coiffure.

09

Tom Ryan

Si vous mélangez Bob Marley avec un homme des cavernes, la fille bleue qui chante de l’opéra dans The Fifth Element et un lion qui n’a pas pris sa douche depuis trois semaines, ça donne le joueur de crosse Tom Ryan.

08

Bobby Charlton

Bobby Charlton est probablement le meilleur joueur de soccer de l’histoire de l’Angleterre. Et il arborait probablement la plus triste coupe de cheveux de l’histoire de l’humanité : le fameux combover.

Tu perds tes cheveux, dude. Accepte-le.

La coupe de cheveux de Coco Crisp 07

Coco Crisp

Photo : MLB.com

La princesse Leia est probablement jalouse de Coco Crisp, qui obtient de bien plus grosses brioches sur les oreilles sans avoir besoin d’une chaudière de bobby pins.

On ne voudrait pas voir son drain de douche.

06

Simon Whitlock

Vous ennuyez-vous des compétitions de dards à la télé ? Nous non plus. Mais on s’ennuie un peu de la coupe de cheveux de Simon Whitlock, un coupe qui exprime savamment « je ne sors du sous-sol de mes parents que pour frapper le triple 20 devant une foule endiablée ».

05

N'importe quelle nageuse synchronisée

Je comprends le côté pratique de ces coiffures. Ça empêche le toupet de vous tomber dans le visage pendant une routine olympique.

Mais je suis pas mal certain que personne n’est jamais entré dans un salon de coiffure en disant « Fais-moi donc un Sylvie Fréchette circa Barcelone 1992, s’il te plaît ».

04

Ronaldo

Calimero. Je sais pas pourquoi, c’est le seul mot qui me vient en tête quand je vois ce chef d’œuvre capillaire datant de la Coupe du monde 2002.

Allez savoir.

03

Rodrigo Palacio

Dans la catégorie des choses qui ne se font pas, la queue de rat est pas mal au top de la liste. C’est inacceptable. En tout temps.

Sauf si tu es un apprenti Jedi, là, on peut tolérer. Autrement c’est non.

02

Dennis Rodman

En deuxième place : Dennis Rodman, le roi du besoin d’attention. Pendant sa carrière de basketballeur, le BFF de Kim Jong-Un avait l’habitude de changer de couleur de cheveux à pratiquement chaque match.

Remarquez, quand on vit dans l’ombre du grand Michael Jordan, on fait ce qu’on peut pour faire parler de soi.

01

Jaromir Jagr

Je soupçonne Jaromir Jagr d’avoir tué la coupe Longueuil. Comme personne ne pouvait aspirer la porter avec autant de panache, les gens ont simplement choisi de lancer la serviette.

Fini, donc, la coupe « business en avant, party en arrière ». Ou, dans le cas de Jaromir, « business en avant, Beach-Club-de-Pointe-Calumet-fois-bunga-bunga-avec-Berslusconi-exposant-Woodstock-1969 en arrière ».

BONUS : le frère Tim Tebow

La fois où Tim Tebow s’était mis dans la tête qu’il jouerait le Frère Tock dans Robin des Bois.



Commentez cet article