piette

Samuel Piette  revient à la maison après avoir passé 8 années en Europe.

Le natif de Repentigny a officiellement signé un contrat de deux ans et demi avec l’Impact de Montréal. Celui qui avait quitté le Québec à 14 ans retrouve une ville au paysage soccer très diffèrent. Lorsqu’il s’est joint au centre de formation du FC Metz en 2009, l’Académie de l’Impact n’existait pas encore.

Le milieu de terrain défensif de 22 ans revient au pays à un moment opportun dans sa jeune carrière et comble des besoins présents et futurs pour le Bleu-Blanc-Noir.

piette

Crédits photo : Impact de Montréal

 

Voici pourquoi.

C’est un milieu défensif

Ouais, pis?

Disons que l’Impact avait un trou béant au poste de milieu défensif, spécifiquement récupérateur. Avec l’échec retentissant d’Adrian Arregui (un prêt qui aura duré quelques mois) et l’inaptitude d’Hernan Bernardello, la position de milieu de terrain était une passoire défensive.

Piette récupère des ballons comme métier et son expérience en divisions 2 et 3 européenne l’a clairement aidé. Si techniquement il semble très confortable, c’est aussi son impact physique qui va ramener de la valeur ajoutée sur le terrain.

Épisode 285 —L’Impact au Piette du mur

Mais au fait, comment on fait pour regarder les matchs de division 2/3 espagnole? Est-il si bon que ça?

C’est justement son statut d’international canadien qui l’a mis en valeur au bon endroit, au bon moment.

C’est un international canadien

piette

Crédits photo: Norm Hall/Getty Images

Le public montréalais a enfin découvert Piette lors d’un match amical du Canada face au Curaçao (victoire 2-1 du Canada), au Stade Saputo. C’était un match de préparation pour la Gold Cup, qui se déroulait aux États-Unis plus tôt cet été.

Sa performance était intéressante et donnait envie de le voir jouer encore plus. Sur la grande scène de la coupe continentale, Piette est devenu un titulaire indiscutable dans le XI partant d’Octavio Zambrano.

Mais il ne faut pas oublier qu’en termes de résultats en Gold Cup, l’équipe nationale n’a rien fait du tout durant les 3 dernières compétitions. Après 3 éliminations consécutives durant la phase de groupes, le club de Zambrano s’est rendu en quart de finale pour finalement perdre 2-1 face à la Jamaïque.

Sur les 4 matchs joués par le Canada, Piette a été clairement un des meilleurs joueurs, en compagnie du jeune prodige de 16 ans, Alphonso Davies.

En regardant les statistiques de Piette, on peut observer qu’il travaille pour récupérer le ballon, cherche les duels et s’assure d’avoir une bonne relance : le chaînon manquant dans l’effectif de l’Impact.

Il est très intéressant pour les aspects attractivité médiatique et marketing

International canadien, québécois,  montréalais (Repentigny, ça compte n’est-ce pas?), Samuel Piette sera une figure importante pour la visibilité du club au sein de la communauté locale. Il comblera non seulement un besoin sportif, mais aussi un besoin marketing.

C’est encore plus important avec la retraite imminente de Patrice Bernier, le capitaine emblématique du Bleu-Blanc-Noir. L’Impact va perdre un grand ambassadeur en Bernier, même s’il devrait rester dans l’organigramme du club en tant qu’entraîneur.

Le rôle de Piette devient encore plus important. Si l’aspect sportif est un succès, le reste viendra sans aucun doute.

Voici notre entrevue avec Samuel Piette, un jeune homme très lucide et réaliste, quelques jours avant la Gold Cup en juillet.

***

Kan Football Club : La poutine du soccer! Les dernières nouvelles de l’Impact de Montréal et plus encore! Trouvez des chroniques, vidéos, podcasts sur l’Impact de Montréal, le soccer local et le foot mondial au kanfootballclub.com



Commentez cet article