Willie Pep

Cette semaine, le RDS.ca dévoile son imposant dossier sur le plus grand boxeur québécois avec un palmarès incluant Jean Pascal, Arturo Gatti et plusieurs autres.

Le travail colossal des experts boxe de la station nous a inspiré à puiser dans nos souvenirs pour sortir des anecdotes de boxe un brin étrange, loin des performances exemplaires de nos Québécois.

Ces faits divers sur l’univers de la boxe sont drôles, bizarres ou carrément stupéfiants.

george foreman grill

George Foreman a fait plus d’argent avec son gril qu’en boxant.

Afin d’obtenir les droits d’utiliser son nom, la société Salton Inc. lui aurait versé 137 millions de dollars.

L’ancien champion olympique et champion du monde des poids lourds récolterait également 40% des profits engendrés par la vente du fameux George Foreman Grill… Ça en fait des $$$.

(Crédit : Russell Hobbs, Inc)

 

Sugar Ray Robinson

Au mois de juin 1947, Sugar Ray Robinson devait défendre son titre contre Jimmy Doyle.

Après avoir rêvé qu’il allait tuer son adversaire sur le ring, Robinson a annoncé qu’il se désistait.

Son entourage l’a convaincu de se battre. Et son cauchemar s’est réalisé…

(Crédit: boxrec.com)

 

Sullivan Kilrain

John L. Sullivan s’est battu à mains nues dans un ring durant 75 rounds.

Ça s’est passé le 8 juillet 1889. Durant l’affrontement, Sullivan s’est fait amocher et il a même vomi au milieu du combat, mais il n’a pas abandonné.

C’était un tough, un vrai. D’ailleurs, plusieurs « memes » lui rendent hommage.

C’est finalement l’entraîneur de son opposant Jake Kilrain qui a jeté la serviette. Elle devait être pas mal ensanglantée.

(Crédit : Ernest Marx, Library of Congress Prints)

 

Liam Neeson

Avant d’être acteur, Liam Neeson a été champion de boxe amateur dans la province d’Ulster, en Irlande.

La prochaine fois que vous visionnerez l’un de ses films, remarquez à quel point il décoche ses coups de poing rapidement.

(Crédit : 20th Century Fox)

 

Willie Pep

Willie Pep a déjà remporté un round sans avoir porté un seul coup à son adversaire!

À 4:25 de la vidéo, le narrateur affirme que le boxeur avait prédit son exploit aux journalistes, et même à quel round – le troisième – il allait réaliser cette prouesse…

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article