admettons

Connaissez-vous « l’effet Lindros »? Dans le jargon hockey, c’est le terme utilisé pour désigner une transaction dont la chaîne de répercussions s’étale sur plusieurs années. Le nom provient évidemment du fameux échange Lindros-Forsberg, dont les conséquences se sont échelonnées pendant plus de deux décennies.

« L’arbre » de cette transaction a pris racine en 1994, alors que les Nordiques ont envoyé le gros centre aux Flyers pour un paquet de joueurs. Cet ensemble s’est ensuite décliné en multiples branches — portant les noms de Forsberg, Ricci, etc. — qui se sont transformés, multipliés… jusqu’en 2016, moment où la dernière branche a finalement été rompue. Plus de vingt ans après la transaction originale!

Celle-ci aura donc eu une influence — directe ou indirecte — sur le destin d’une cinquantaine de joueurs, de Ron Hextall à Alex Tanguay en passant par Adam Deadmarsh, Rob Blake et, ultimement, Brandon Gormley, dernier joueur issu de cet échange. Méchant effet papillon!

Admettons que cet échange-là ne se produit pas : qu’est-ce qui se passe? Quels sont les dommages collatéraux sur les deux clubs? Les deux joueurs? Les possibilités sont infinies : beaucoup d’amateurs de hockey se sont inventé des scénarios fictifs, dans des univers parallèles, où Lindros évite les mises en échec de Scott Stevens, où Forsberg reste avec les Flyers, où Québec obtient Alex Kovalev des Rangers, en retour de Lindros, etc.

C’est un peu ce qui nous a inspiré le podcast Admettons que…, qu’on est très fier de vous présenter. Cette série de six épisodes reprend des transactions survenues dans la LNH ces quinze dernières années, et sera diffusée un lundi sur deux à partir du 28 août prochain.

Parfois, les échanges proposés vous apparaîtront anodins… mais en les extrapolant, en spéculant — et en déconnant un peu — vous constaterez qu’ils cachent souvent d’insoupçonnables conséquences.

C’est un peu le cœur du podcast : tous les fans de hockey aiment spéculer sur les éventuelles transactions… mais Admettons que… proposera quelque chose de différent : spéculer sur ce qui s’est déjà passé, et sur ce qui aurait pu se produire.

Premier épisode : Patrick Sharp — si Bobby Clarke ne fait pas la gaffe de l’échanger aux Blackhawks, est-ce que Chicago remporte quand même trois championnats? Est-ce que les Flyers gagnent une Coupe Stanley? Dans tel cas, est-ce que l’organisation se débarrasse toujours de Mike Richards et Jeff Carter?

Ceci, bien d’autres choses, et on a très hâte de vous en dire plus.

À lundi!



Commentez cet article