cornet

C’est semaine de US Open dans le monde du tennis et si vous n’aviez pas remarqué encore, il fait particulièrement chaud et humide depuis quelques jours.

New York n’est pas épargné par cette vague de chaleur et les joueurs et les joueuses doivent se rafraîchir et s’hydrater du mieux qu’ils peuvent.

Il y a même, depuis le début du tournoi, l’application d’une « règle de chaleur » qui permet de plus longues pauses aux joueurs durant les arrêts. C’est à ce point chaud et si vous en doutez, regardez la sueur abondante des joueurs lors des matchs.

Pourquoi on vous parle de la chaleur au US Open? Parce qu’elle permet d’illustrer une absurdité qui s’est produite mardi sur le terrain lors du match entre la Française Alizé Cornet et la Suèdoise Johanna Larsson.

Après le deuxième set, les joueuses ont pris une pause et lors du retour sur le terrain, Cornet a remarqué qu’elle avait enfilé son nouveau chandail à l’envers (elle portait avant la pause une robe similaire). Elle a donc pris l’initiative de simplement remettre le tout dans le bon sens comme on le ferait tous : en retirant ledit chandail.

Le hic, c’est que semble-t-il qu’elle n’a pas le droit de faire ça et l’officiel lui a donné un premier avertissement sur le terrain pour le code vestimentaire.

Mais pourquoi?

Selon le règlement de la WTA, les joueuses peuvent seulement se changer au début et à la fin des sets et non durant l’action. Ça pourrait expliquer la pénalité… sauf que le set n’était pas encore débuté. On pourrait croire aussi que retirer son chandail n’est pas permis sur la surface de jeu, mais les hommes le font très souvent pour changer de chandail ou tout simplement s’essuyer entre les jeux. Un peu comme Cornet a fait, sauf qu’elle corrigeait simplement une petite erreur cosmétique sur son uniforme.

Sexisme ou bêtise alors? La décision de l’arbitre est difficile à expliquer en tout cas. Heureusement, l’avertissement ne comprend pas de pénalité sur le match. Cornet a tout de même perdu en trois sets.

via Deadspin



Commentez cet article