carmoni

Chez Balle Courbe, on trippe solide sur les vieux contenus liés au sport qui n’ont pas spécifiquement bien vieilli. C’est dans cet esprit qu’on vous présente la chronique hebdomadaire : L’archive du jeudi!

S’inspirant des classiques TBT (Throwback Thursdays) sévissant depuis de nombreuses années sur les médias sociaux, on s’est dit qu’on se ferait un devoir de trouver une archive particulièrement cocasse (coucou à Carl Carmoni!) à vous partager à tous les jeudredis (ça, c’est non) jeudis!

Cette semaine, c’est avec grand plaisir qu’on vous présente un véritable classique du répertoire québécois et on a nommé : Carl Carmoni BIRDIE!

***

La vidéo de la semaine est certainement l’un des plus beaux joyaux du sport québécois se trouvant sur la plateforme YouTube. Elle met en vedette la véritable légende du mini-putt de Fabreville, nul autre que l’exceptionnel athlète à la bédaine et à la moustache louche Carl Carmoni!

La vidéo, en gros

Pendant les quasi 8 minutes complètes que dure la vidéo, on peut observer certains des plus beaux coups de fer droit du maître des parcours de gazon artificiel entourés de 2 X 4. Il faut dire que l’excitation ressentie pendant le visionnement est en grande partie due à la description sublime de l’action faite par le bon vieux Serge Vlemincx.

Préparez-vous pour une avalanche de « BIIIIIIIIIIIIIIIRDIES! », comme il le dit si bien.

Les faits saillants

Voici, en quelques points, les meilleurs moments de cette vidéo d’anthologie :

  • Les nombreux calls de birdies, fait par un Serge Vleminckx surexcité;
  • La tenue vestimentaire impeccable de notre héros québécois, le pantalon bien rentré dans les culottes et les espadrilles toujours d’un blanc neige-qui-vient-tout-juste-de-tomber;
  • À 1:00, la vive déception (il se garroche sur les genoux quand même) du mini-putteur (ça existe ce mot-là, non?), quand il est éliminé après que sa balle ait frôlé le trou. On salue aussi la madame qui crie d’exaspération devant la triste scène;
  • À 1:21, la grande colère de Carmoni envers sa pauvre balle après un birdie « à retardement ». On imagine qu’elle a passé au cash quelques instants plus tard;
  • À 1:55, le fameux « Ça s’pourra… ça s’pourra… ça s’pourra » suivi d’un cri parfaitement synchronisé du descripteur sur un coup assez chanceux, merci. Tout ça sous le regard de la tendre épouse de Carmoni, Suzanne (on la salue!);
  • À 3:40, on retrouve le Carl Carmoni des beaux jours, mais pas de moustache (WTF?);
  • À 4:58, la merveilleuse célébration du joueur de Fabreville qui, me dit-on, devrait se retrouver dans NHL 20 (information à confirmer);
  • À 5:22, le coup excessivement chanceux de Carmoni, qui est d’ailleurs relevé par les descripteurs;
  • À 6:06, sur le 18e (le trou où on devait dire adieu à notre balle), « Le guerrier qui n’abandonne pas », rien de moins;
  • À 6:52, l’effet back spin qui ne veut rien savoir;
  • À 7:15, la célébration digne d’un athlète spécialiste du 400 mètres haies.

À noter

Les nombreux spectateurs venus assister à cet événement d’envergure qui se sont mis sur leur 36 pour l’occasion. Ou pas.

Pour les curieux(ses), on avait jasé avec M. Carmoni il y a quelque temps.

Voici cette entrevue dans laquelle vous pourrez notamment apprendre que c’est Carl Carmoni lui-même qui a fait le montage de ses faits saillants en carrière. Dites donc, il a tous les talents, ce Carl!

À la semaine prochaine pour une autre archive du jeudi! Ah, et si vous avez des suggestions de vidéos pour nous, n’hésitez pas à nous en faire part au [email protected]!



Commentez cet article