dionne

Chez Balle Courbe, on trippe solide sur les vieux contenus liés au sport qui n’ont pas spécifiquement bien vieilli. C’est dans cet esprit qu’on vous présente une toute nouvelle chronique hebdomadaire : L’archive du jeudi!

S’inspirant des classiques TBT (Throwback Thursdays) sévissant depuis de nombreuses années sur les médias sociaux, on s’est dit qu’on se ferait un devoir de trouver une archive particulièrement cocasse à vous partager à tous les jeudredis (ça, c’est non) jeudis!

Cette semaine : Marcel Dionne, tout en chevelure, vend des gants!

***

On vous a déjà rappelé la campagne de publicité des chips Lay’s où Mark Messier était prêt à n’importe quoi pour manger des croustilles. Cette fois, on retourne encore plus loin pour vous présenter une publicité de l’équipementier sportif CCM qui avait engagé le « Little Beaver » pour faire la promotion de ses gants de hockey.

La vidéo, en gros :

Une voix très sérieuse nous annonce que « Le Conseil Consultatif Athlétique CCM » a quelques mots à nous dire. On découvre rapidement que le CCA de CCM tient apparemment ses réunions dans un vestiaire et est formé de Marcel Dionne et un gars que je reconnais pas (10 points à qui l’identifiera en premier dans les commentaires). Marcel nous explique qu’un bâton de hockey CCM, ça sert pas seulement à lancer la rondelle (eille, merci du conseil, buddé!) et son coéquipier nous vante les mérites des gants de la même marque.

On nous invite ensuite à aller voir un vendeur CCM pour nous garrocher sur ces produits au plus sacrant.

Faits saillants :

-À 0:03 : on remarque que Marcel est pas mal plus rapide que ses coéquipiers, parce qu’alors que tout le monde s’affaire à retirer son équipement, notre héros a déjà eu le temps d’enfiler son polo le plus seyant et placer sa luxuriante chevelure de manière impeccable (note : avec une telle tignasse, pas étonnant qu’il jouait sans casque!);
-À 0:07 : Est-ce que c’est juste moi ou le bâton que Marcel Dionne prend dans ses mains a une palette absolument pas courbée? Il peut ben nous conseiller de faire autre chose que prendre des tirs avec!;
-À 0:20 : Quand le coéquipier de Marcel veut nous montrer que les gants CCM « protègent bien », il cogne dans sa main, histoire de nous rassurer qu’on va pouvoir sacrer des coups de poing dans la face de son adversaire sans risquer de se casser un doigt. Santé et sécurité au travail! C’est Claude Legault qui serait content;
-À 0:22 : Pour une raison obscure, Marcel sacre un coup de bâton sur l’épaule de son ami. Quand celui-ci lui dit « Hey, baisse ton bâton, toi! » en retirant son gant (histoire de lui asséner un coup de poing non amorti par le coussinage de son gant), Marcel lui répond « Ben quoi, t’as des gants? », ce qui fait rire tout le monde dans le vestiaire. Pour qu’une telle réplique provoque l’hilarité générale, j’imagine que c’est une équipe de ligue de garage qui buvait de la Labatt sur le banc, parce que 1 – cette blague n’est pas très drôle; et 2 – à moins qu’il ne s’agisse d’un modèle spécial qui monte jusque dans le bas du dos, des gants de hockey ne protègent pas des coups portés à la hauteur des épaules, pas plus que le port de gants de protection donne la permission à ses adversaires de nous donner des coups de bâton.

Je sais pas à quel point cette campagne de publicité aura fait augmenter le chiffre de vente de l’équipementier, mais ça donne une drôle d’image du hockey dans les années 1970, en tout cas.

BONUS : La même pub, mais en anglais et d’une qualité vidéo médiocre. Le texte est pas mal similaire, mais le coéquipier de Dionne, Frank Mahovlich, a environ 30 fois moins de cheveux que sa contrepartie francophone :



Commentez cet article