tricoter

Pittsburgh respire au rythme des Penguins, mais pour certaines personnes attachées à la ville, Sidney et sa bande accomplissent leurs prouesses dans l’indifférence la plus totale.

C’est correct. Tout le monde n’aime pas le hockey.

Lors de la rencontre disputée samedi à Washington, une spectatrice assise dans la première rangée a élevé son manque d’intérêt pour ce sport au niveau expert. Du moins, à première vue…

La dame arborant un chandail des Pens a passé un bon moment à croiser et décroiser ses fils de laine comme si elle n’avait jamais quitté son salon.

De nombreux amateurs auraient été prêts à toutes les bassesses pour une place de choix comme celle-ci.

Nos confrères chez BarDown se demandent si cette partisane n’est pas sur le point de devenir la version Dart guy des Penguins…

Celle qui se surnomme «Pens Knitting Lady» possède un compte Twitter depuis plusieurs années. Apparemment, ce n’est pas la première fois qu’elle pratique ce passe-temps durant un match.

La rivalité entre le numéro 87 et le numéro 8 est à son paroxysme.

Peut-être confectionne-t-elle un mouchoir de laine à l’intention d’Ovechkin, afin qu’il puisse sécher ses larmes au terme de la série…

* MISE À JOUR *

J’ai conversé avec notre héroïne du jour sur Twitter. Elle m’a remercié de la couverture éditoriale, tout en spécifiant qu’elle adore le hockey!

« Je ne rate jamais un jeu. Je tricote par le toucher, pas la vue. » Trop cool.

Rares sont les habitants de Washington qui encouragent les Penguins. Sont-ils tous aussi intrigants que Pens Knitting Lady‏? Certainement pas!

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article