motocross

Cet été, Balle Courbe a décidé de faire de la route et d’assister à des événements sportifs présentés aux quatre coins du Québec. On vous invite donc à découvrir ces activités dans notre toute nouvelle chronique « Balle Courbe sur la route »!

Cette semaine : le championnat national de motocross Rockstar Energy Pro à Deschambault!

***

Le week-end dernier, à Montréal, avait lieu Osheaga. Toutefois, c’était vers Deschambault que nos yeux d’amateurs de sport étaient tournés pour le championnat national Rockstar Energy Pro. Deschambault n’a rien a envié à Osheaga puisque la ville aussi a de la bouette, des filles semi-habillées et du bruit qui pourrait déranger Saint-Lambert.

C’est donc dimanche matin que je me suis rendu dans cette petite ville pour aller vivre ma nouvelle passion, le motocross.  Si vous n’avez pas eu la chance de lire larticle relatant mon échec à essayer d’en faire, c’est par ici.

Je suis donc arrivé sur les lieux un peu avant la compétition MX2, mais je n’ai pas pu assister à l’hymne national puisque j’ai dû me stationner loin et marcher pendant un petit bout de temps étant donné le stationnement en bord de rue qui s’étendait sur 2 km. Ça, c’est sans compter le parking de l’évènement rempli à craquer.

On dit qu’habituellement, il y a 2000 personnes dans la ville de Deschambault, mais durant la semaine de compétitions, la population monte à 12 000. C’est un peu comme pour le Rockfest de Montebello, mais avec moins de bands has-been et de gens désagréables, parce que chaudailles.

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

À notre arrivée sur le site, on voit les loges ultra confos des compétiteurs : des bonnes vieilles roulottes.

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

Puis, on peut aller admirer la course de plusieurs endroits différents!

On peut même passer sous la piste si on mesure moins de 5 pieds.

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

On peut d’ailleurs être très proche de la piste. Très très proche, genre tu peux avoir une trace de pneu dans la face si tu fais pas attention.

Merci les boys de pas manquer la courbe!

Les conditions météorologiques ont compliqué les choses pour les motocyclistes. Le terrain un peu bouetteux compliquait les virages et surtout les dépassements, puisqu’il n’y avait qu’une ligne de course.

Les conditions se sont légèrement replacées au fil de la journée, mais si on regarde les résultats des 2 courses, on voit que cela n’a pas changé grand-chose.

D’ailleurs, voici le départ de la première manche de MX1 :

Après la course, on pouvait rapidement se rendre au podium pour voir les entrevues avec les gagnants et se faire pitcher des objets promotionnels par les demoiselles Rockstar.

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

Durant les courses, on pouvait observer l’action d’un peu partout; le choix des partenaires d’équipes : le toit de leur remorque. Disons que Claude Legault, M. CSST, n’aimerait pas le setup de KTM.

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

Les gagnants de la journée ont été l’Américain Ryan Surratt en MX2 (250CC) et l’Ontarien Colton Facciotti en MX1 (450CC). Félicitations, messieurs, mais je vous bats sûrement à Excitebike!

Je vous laisse avec quelques photos de l’événement. Pour tout connaître sur la compétition et y assister l’an prochain, je vous suggère fortement de suivre leur page Facebook. C’est seulement 25 $ pour une belle journée de course!

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

motocross

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

À l’an prochain, Deschambault!

***

Vous avez des suggestions d’événements/activités sportifs se déroulant un peu partout au Québec pour nous? Merci de nous les envoyer au [email protected]!



Commentez cet article