Bart Scott et Josh Allen

Samedi soir, lors du premier tour éliminatoire de la NFL, les Patriots visiteront les Bills à Buffalo dans ce qui sera le troisième affrontement entre les deux formations cette saison.

Les deux équipes se sont partagées les rencontres durant la campagne alors que les Pats ont gagné un match sous la neige à Buffalo tandis que les Bills ont pris leur revanche à Foxboro. Maintenant champions de division, les Bills ont l’honneur de recevoir leurs rivaux à la maison, mais dame nature à quelques surprises dans son sac pour la fin de semaine.

Vous avez sans doute remarqué, mais il y a une pas pire vague de froid depuis quelques jours et Buffalo n’y échappe pas.

Samedi soir, à Buffalo, la température pourrait chuter jusqu’à -20 degrés celcius. Disons que ça change l’approche des deux équipes.

Bart Scott et son conseil particulier

L’analyste de ESPN Bart Scott, qui a longtemps joué pour les Ravens et les Jets dans la NFL et qui est familier avec les matchs dans un climat hivernal, a dit le plus sérieusement du monde en ondes cette semaine que plusieurs joueurs, à son époque, prenaient du Viagra avant les matchs quand le mercure descendait trop bas.

Et il a dit le plus sérieusement du monde.

Selon lui, le Viagra aide à la circulation sanguine et offre une meilleure endurance sur le terrain.

Comme on sait que Josh Allen ne joue pas son meilleur football quand le ballon est gelé, est-ce qu’il pourrait se tourner vers la «médecine alternative» selon Dr. Bart Scott?

On présume que non, surtout que, imaginez un long match de football à dissimuler votre érection sous une coquille protectrice sur le terrain entouré de caméras hautes définitions.

Ça nous semble un plan très hasardeux…



Commentez cet article