Dans la catégorie « ça ne s’invente pas »,  les Bears de Chicago ont récemment mis sous contrat le botteur Chris Blewitt.

Ouais Blewitt… comme dans la traduction plus ou moins approximative de l’expression « avoir foiré ».

Parlant de foirage, les partisans des Bears ont encore frais en mémoire le fameux placement raté de Cody Parkey qui a mis fin aux espoirs de l’équipe lors des dernières séries.

Parkey devrait être liberé dans les prochains jours.

En plus de son échec en éliminatoires, le botteur de 27 ans s’était aussi démarqué la saison dernière en frappant le poteau quatre fois lors d’un même match.

Vraiment tout un exploit! Un exploit qui aura coûté douze points, mais quand même!

Des statistiques qui n’ont rien de rassurant!

Dans le but de trouver un successeur à Parkey, les Bears ont choisi de miser sur un botteur sans expérience de la NFL en la personne de Chris Blewitt.

D’ailleurs, Blewitt, un ancien des Panthers de l’Université de Pittsburgh a présenté des statistiques assez modestes avec 55 placements en 79 tentatives pour un taux de réussite de 69,6 % lors de son passage dans la NCAA.

Avec le repêchage qui approche à grand pas et le marché des joueurs autonomes qui s’ouvre bientôt, il y a fort à parier que les Bears seront tentés de mettre la main sur un autre botteur, mais pour l’instant, c’est à Blewitt de saisir sa chance

Via ESPN



Commentez cet article