smackdown

Mardi soir, Smackdown a gardé le cap sans trop en faire histoire de nous faire patienter jusqu’à Hell in a Cell.

Une bonne « petite » édition avec un retour loufoque et une antihéros particulièrement attachante.

La formule est bonne.

Stone Cold Becky Lynch

Est-ce que la WWE a raté la cible en tournant Becky Lynch chez les méchantes? Oui et non, parce que la différence entre les bons et les méchants n’est plus aussi hermétique qu’avant.

Oui, Becky Lynch a changé d’attitude, mais il n’y a pas ici de raison de ne pas apprécier Charlotte Flair dans cette rivalité. Les deux femmes sont opposées et la foule a clairement posé ses billes dans le panier de Becky, mais lors du match contre Carmella Charlotte était tout de même appréciée.

C’est donc un « heel turn » raté, peut-être, mais une rivalité très explosive et très intéressante. Donc c’est une victoire, surtout pour Becky Lynch qui n’a jamais été aussi populaire à la WWE.

Même que je me demande qui est plus adulé qu’elle présentement…

L’intensité monte

Samoa Joe en ajoute et le champion s’impatiente.

C’est un peu toujours la même chose, mais c’est bien fait alors pourquoi s’en priver?

Bien hâte de voir le 2e match entre les deux.

El Idolo s’ajoute à l’équation

Belle surprise cette semaine : un combat entre Cien Almas et Daniel Bryan. Un bon combat à part ça, jusqu’à l’intervention du Miz.

Sérieusement, le retour de Brie Bella a relancé cette rivalité et ici, avec l’ajout d’Andrade et de Zelina Vega, on tient quelque chose de très très intéressant.

Vraiment un bon segment.

Tout le reste

Woo-oo, Jeff Hardy affrontera Randy Orton dans une cage. Sentez-vous l’excitation? On se dirige encore vers une soirée, Hell in a Cell, avec beaucoup trop de combats.

King Booker est venu fêter avec New Day et c’était juste assez cocasse pour être un bon segment. Avec les championnats par équipe, on ne se trompe pas pour New Day.

Parlant de la division par équipe, elle est encore mise en vedette cette semaine avec une victoire de The Bar et un segment avec Rusev et Aiden English. On garde le tout actif et compétitif, contrairement à Raw. Aussi, les Colons sont de retour… ça l’air.

Smackdown, une fois de plus, a plus de rythme et d’intérêt que Raw.


Suivez la page Facebook du podcast 100 % lutte Le Petit Paquet pour ne rien manquer de l’actualité de la WWE.


Commentez cet article