Il n’y a pas juste Denis Coderre qui travaille jour et nuit pour le retour des Expos à Montréal, nous avons de l’aide inattendue même au sud de la frontière.

L’ancien lanceur des Expos Bill Lee, dit le «Spaceman», se lance en politique au Vermont alors qu’il a déposé sa candidature afin de devenir le prochain gouverneur de l’état voisin du Québec.

Lee, pas reconnu pour avoir la langue dans sa poche, joue encore régulièrement au baseball à l’aube de ses 70 ans.

Son programme, encore plutôt mince, repose sur la légalisation du cannabis au Vermont, des soins de santé améliorés, des congés familiaux plus avantageux et, surtout, le retour des Expos à Montréal.

Semble-t-il que Nos Amours seraient bénéfique à l’économie du Vermont. Hey ben, en plus de nous voler le sirop d’érable, ils veulent une partie de nos Expos.

Plus sérieusement, l’ajout du Spaceman dans le cirque politique américain promet d’être divertissant, à défaut d’être sérieux.

Et si jamais Donald Trump devient président, Bill Lee voudrait partir avec le Vermont vers le Canada.

Pourquoi pas, ça nous ferait plus de Bed & Breakfast à proximité.



Commentez cet article