4

L’Histoire, cette vieille chipie, donne rarement raison aux Nostradamus d’estrades comme vous et moi.

Par exemple, il y a à peine trois ans, j’étais convaincu que Louis Leblanc serait LE MEILLEUR ATTAQUANT DE TROISIÈME TRIO DE L’HISTOIRE DES TROISIÈMES TRIOS.

Ouain. Mais c’est plus fort que nous, les sportifs de salon. On peut pas s’empêcher de faire des prédictions sportives qui finiront par paraître un peu connes, quelques années plus tard.

J’ai donc emprunté ma machine à voyager dans le temps jusqu’en 2007 pour prêter oreilles aux conversations entretenues entre fans de hockey à cette époque, et rire un bon coup.

04

C'est qui ça, Pacioretty?

Photo : rds.ca

Je me rappelle très bien d’un statut MSN un soir de juin 2007. Un ami écrivait : «Cki sa Patchoretti? Ont sait clairement trompé d’Italien lol».

Ce grand homme de lettre faisait alors référence à Angelo Esposito, repêché quelques rangs plus tôt que Pacioretty la même année, et qui faisait rêver plusieurs amateurs du Canadien à l’époque.

On imagine que Stéphane Laporte a, depuis, pardonné cette «bourde» à Trevor Timmins.

03

La vraie future vedette de la LNH, ce sera Gilbert Brule

Photo : rds.ca

Croyez-le ou non, mais il existait en 2007 un fort lobby qui croyait dur comme fer que Sidney Crosby allait être relégué au titre de «meilleur deuxième» de sa cuvée, parce que Gilbert Brule allait voler lui la vedette.

Il faut dire que le petit centre avait, effectivement, brûlé la ligue de l’Ouest lors de ses années juniors. Mais neuf ans plus tard, le fait saillant de sa carrière est clairement d’avoir pogné Bono sur le pouce.

02

Les Européens sont des perdants

Photo : getty images

C’était malheureusement une croyance populaire à cette époque. Jusqu’en 2008, aucune équipe n’avait remporté la coupe Stanley en ayant comme capitaine un joueur de nationalité européenne.

Certains chauvins avaient même été jusqu’à prétendre qu’aucune formation ne réussirait à remporter les grands honneurs sans avoir un Canadien ou au pire un Américain comme capitaine.

Heureusement, Nicklas Lidstrom fit mentir ces bonnes gens l’année suivante, puis Zdeno Chara fit de même en 2011.

01

Chris Higgins est le prochain capitaine du Canadien

Photo : getty images

«Je suis prêt à gager ma chemise Rocawear là-dessus, Higgins va être capitaine de la Sainte-Flanelle d’ici cinq ans».

C’était presque un dogme irréfutable à cette époque dans le cercle des partisans du Tricolore. L’Américain et ancien choix de première ronde Chris Higgins était destiné à porter le «C» sur son chandail.

C’était lui ou Mike Komisarek. Eh boy.



Commentez cet article