marchand

Hier soir, les Bruins de Boston ont remporté le sixième match de la série les opposant aux Blue Jackets de Columbus, au grand dam des fans présents au Nationwide Arena, leur permettant ainsi de passer en finale de l’Est où ils affronteront notre « Bunch of Jerks » préférée, soit les Hurricanes de la Caroline.

Les hommes de John Tortorella se sont bien battus pour tenter d’éviter l’élimination, mais un Tuuka Rask en feu a freiné leur élan. C’est finalement par la marque de 3-0 que les Bruins ont gagné la partie.

En voici les faits saillants :

Un Brad Marchand peu bavard

Pendant que ses coéquipiers donnaient la main aux joueurs des Jackets, le tannant à Brad Marchand a accepté de répondre aux questions du journaliste Kyle Bukauskas de Sportsnet.

Rappelons qu’avant le match numéro 2 dans la série, le numéro 63 n’avait pas apprécié une petite remarque de Bukauskas qui lui avait demandé, à la blague, s’il avait eu le temps de faire aiguiser sa lame de patin après avoir pilé sur la lame de bâton de Cam Atkinson.

Il a définitivement un excellent sens de l’humour, ce Brad!

Donc, hier, Marchand en a profité pour se venger en répondant de façon très brève, avec quelques mots tout au plus, aux questions du journaliste de Sportsnet, qui a vite compris que cette entrevue ne s’en allait nulle part.

Fait qu’en plus d’être une peste, il est aussi rancunier; il a vraiment tout pour lui!

Ça se poursuit dans le vestiaire

Quelques instants plus tard, après avoir pris sa douche et mis son beau complet bourgogne, Marchand, qui était vraiment en mode trolling, a été questionné par une horde de journalistes et il a une fois de plus fait preuve de beaucoup de concision.

Les journalistes ont trouvé le tout plutôt comique et ont tenté de lui tirer les vers du nez, mais sans succès.

Petit mot pour le petit tannant à Brad : gosser les gens, c’est une game qui se joue à deux, alors c’est juste normal que l’élastique te pète en pleine face de temps à autre si tu y vas de gestes comme celui-ci.

Bye, là.

via Yahoo! Sports



Commentez cet article