Récemment, on vous a présenté un règlement de la LNH qui fait en sorte que c’est possible qu’une équipe n’obtienne pas de point malgré une défaite en prolongation.

Voici maintenant un autre règlement qui est méconnu mais qui a une importante incidence sur les joueurs de la LNH : il est interdit d’avoir le chandail rentré dans ses pantalons.

Défendu donc d’avoir un style à la Gretzky ou à la Jagr.

Crédit photo : archives RDS

Crédit photo : archives RDS

Le règlement

Le point 9.5 du livre des règlements de la LNH stipule que toutes les pièces d’équipement des attaquants et des défenseurs (sauf les casques et les gants) doivent être portées sous l’uniforme de l’équipe.

Crédit photo : capture d’écran / NHL.com

Donc si un joueur met son chandail dans ses pantalons, il peut obtenir un avertissement de l’arbitre. S’il n’obéit pas, il risque même d’être expulsé du match.

Juste avant la saison 2013-2014, les officiels, en accord avec les dirigeants des équipes, ont décidé de porter une attention particulière à ce règlement. Selon ce qu’avait affirmé Steven Walkom, le but était d’uniformiser la LNH.

C'est ce qui distingue une ligue professionnelle de toutes les autres ligues.

Steven Walkom

Justement, c’est lors d’un match préparatoire en 2013 qu’Alexander Semin est devenu le premier joueur à recevoir une punition parce que son chandail était entré dans ses pantalons. Il avait reçu un avertissement en début de rencontre, mais son chandail est rentré dans ses pantalons par accident après avoir marqué un but.

Crédit photo : archives RDS

Le lendemain, Semin trouvait une solution pour éviter une autre punition : coudre son chandail à l’extérieur de ses pantalons. Littéralement.

Puisque ça prenait des proportions trop grandes, la LNH s’est rapidement ajustée. Dans l’avenir, il n’y aurait pas d’avertissement ni de pénalité si le chandail d’un joueur se retrouve dans les pantalons à condition qu’il était à l’extérieur des pantalons quand le joueur a sauté sur la glace.

Aujourd’hui

De nos jours, la vigilance des arbitres est beaucoup moindre pour ce qui est du règlement 9.5. C’est donc pour cette raison qu’on peut voir certains joueurs arborer ce style : Connor McDavid, Mike Zibanejad et Kristopher Letang entre autres.

Crédit photo : archives RDS

Crédit photo : archives RDS

Crédit photo : archives RDS

Donc si jamais l’entraîneur-chef des Canadiens veut obtenir un avantage numérique contre les Maple Leafs, il n’a qu’à aviser l’arbitre de garder un oeil sur Morgan Rielly et d’appliquer le règlement 9.5 à la lettre!

Crédit photo : archives RDS



Commentez cet article