Les cheerleader des 49ers

Il y a un peu plus de deux ans, alors qu’il jouait encore dans la NFL, Colin Kaepernick a décidé de poser un genou par terre durant l’hymne national américain afin de protester contre la brutalité policière à l’endroit des communautés ethniques aux États-Unis. Son geste, depuis, a polarisé le débat et le Donald Trump lui-même a pris position en déclarant le geste comme antipatriotique.

En 2018, la NFL interdit aux joueurs de ne pas se lever durant l’hymne national et les réfractaires peuvent quitter le terrain s’ils le souhaitent, mais les formations peuvent distribuer des sanctions pour cette boutade. Jusqu’ici, les protestations sont absentes des hymnes nationaux depuis le début de la saison.

En fait, c’est vrai seulement pour les joueurs parce que jeudi, lors de la présentation du match entre les Raiders et les 49ers, une cheerleader de San Francisco a décidé de se faire entendre.

Pour l’instant, nous ne connaissons pas l’identité de la cheerleader ni les raisons de son geste.

Parions par contre qu’il ne s’agit pas d’un hasard que ça provienne de l’ancienne formation de Kaepernick.

Ceci dit, nous allons garder un œil attentif sur ce dossier puisque les conditions de travail des cheerleaders sont déjà précaires dans la NFL et il ne serait pas surprenant qu’elle reçoive une sévère sanction de la part de l’équipe, voire même un congédiement.

Une conclusion qui serait très regrettable.

À suivre…



Commentez cet article