5

Ça y est : Marc Bergevin a fait son big move pour relancer l’équipe. Il a laissé partir son 4e gardien de but pour obtenir un attaquant de 23 ans de la Ligue américaine, choix de 5e ronde en 2011, qui n’a obtenu aucun point en six matchs dans la Ligue nationale. LA solution miracle que les fans attendaient pour mettre un stop à la sécheresse offensive de leur club chouchou !

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Tant qu’à sortir l’artillerie lourde, le bon Bergevin devrait profiter de son erre d’aller en faisant d’autres échanges canon. Voici un peu d’inspiration, Marc.

01

Dale Weise contre l'inspecteur Gadget

Arrêtons de nous mettre la tête dans le sable : Dale Weise joue au-delà de ses capacités depuis le début de la saison. Alors profitons du fait que sa valeur perçue soit à la hausse pour l’échanger contre son sosie, l’inspecteur Gadget, un VRAI homme à tout faire.

Faudrait juste ajouter une clause au contrat pour s’assurer que la nièce Sophie et son chien Finot restent à la maison. Ils nous ont toujours gossé, ces deux-là.

02

Desharnais contre Chipchura

Oui, le départ du fougueux petit joueur de centre pourrait faire mal au Canadien.

Mais ça vaudrait quand même la peine de l’échanger aux Coyotes pour ramener Kyle Chipchura à Montréal, juste pour entendre Patrice Brisebois essayer de prononcer son nom.

03

Les IceCaps contre les enfants de l'entracte

Des fois, au lieu de patcher les trous au fur et à mesure, il faut penser long terme. Et comme les joueurs rappelés des IceCaps peinent à s’adapter au rythme de la Ligue nationale, il vaudrait peut-être mieux repartir à zéro en prenant en charge le développement de nos futurs joueurs dès leur plus jeune âge, soit au moment où ils jouent pendant l’entracte au Centre Bell.

Si ça marche pour les Jedis, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas pour le hockey.

04

Carey Price contre un gardien gonflable

Rendons-nous à l’évidence : Carey Price n’est pas près d’un retour au jeu. Pourquoi ne pas profiter du fait qu’il vaut encore quelque chose pour le remplacer par un gardien qui ne se blessera jamais au bas du corps ?

Bien sûr, le gardien gonflable pourrait avoir une petite fuite d’air de temps à autre, mais rien qu’un boutte de caoutchouc et de la Crazy Glue ne peuvent arranger.

05

Michel Therrien contre Marc Gagnon

Quand tout le reste ne fonctionne pas, on n’a pas le choix de se tourner vers l’entraîneur. Un changement de garde derrière le banc ferait le plus grand bien aux Canadiens. Il est temps d’injecter un peu d’émotion, de cœur au ventre et d’attitude de gagnant à cette équipe.

Faut juste s’assurer que le nouvel entraîneur ne voyage jamais avec ses joueurs. Sinon c’est sûr qu’un tragique accident d’autobus, de train ou d’avion va décimer la moitié de l’équipe et tout ça n’aura, en bout de ligne, servi à rien.



Commentez cet article