Kaepernick

À défaut d’inscrire « Quart-arrière pour une équipe de la NFL » dans la section 2017 de son C.V., Colin Kaepernick pourra au moins y inclure la mention « Citoyen de l’année ».

Le magazine GQ a en effet couronné le controversé ex-49ers de ce titre en raison de ses efforts pour mettre fin au racisme systémique qui gangrène les États-Unis.

Kaepernick

Crédits photo : gq.com

Kaepernick a été le premier footballeur à s’agenouiller durant l’hymne national américain dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, semant la controverse dans la Ligue et divisant les partisans.

Plusieurs ont acclamé le geste du quart-arrière étoile alors que d’autres l’ont dénoncé avec ferveur. Le chandail de Kaepernick s’est rapidement hissé au sommet des ventes de la NFL, mais certains détracteurs se sont également filmés en train de brûler ce même chandail.

Aujourd’hui, Kaepernick est toujours sans emploi, plusieurs équipes hésitant à mettre sous contrat un personnage aussi controversé. Pourtant, après des tweets enflammés du président Trump, mettre le genou par terre durant l’hymne national est devenu un geste courant et non sanctionné dans la NFL, un an après que Kaepernick ait fait la même chose.

Plutôt que d’attendre passivement que son tour revienne, Kaepernick a choisi de prendre le taureau par les cornes en déposant une poursuite contre la NFL, prétextant un complot de la Ligue pour que personne ne l’engage, et ce, malgré des statistiques qui aideraient plusieurs équipes.

Maintenant que tout le monde s’agenouille, quelqu’un se lèvera-t-il en ramenant Kaepernick dans la NFL ?



Commentez cet article