Le quart-arrière des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, a fait jaser de lui ce weekend et ce n’est pas à cause de sa performance sur le terrain.

C’est plutôt pour sa « performance » sur le banc de l’équipe avant la partie. Kaepernick a décidé de ne pas se lever durant l’hymne national américain lors du match présaison à domicile face aux Packers. C’est sa façon de protester contre l’oppression des Noirs et gens de couleur aux États-Unis.

Inutile de dire que les médias sociaux se sont enflammés et le quart-arrière s’est fait traiter de tous les noms. En fait, on peut dire que ça se résume pas mal à l’infâme N-word. Et ça c’est sans compter les gens qui se filmaient en train de brûler leur jersey numéro 7 des 49ers.

Ironique comment tous ces commentaires imbéciles viennent justement donner un sens à son geste et démontrent que le pays est encore loin de la maturité en terme de racisme.

Pour ma part, je me dis que celui qui a perdu son titre de partant l’année dernière et qui ne faisait déjà pas l’unanimité dans le vestiaire des 49ers devrait se procurer un beau La-Z Boy confortable. Il risque de demeurer également assis pendant les matchs cette année. Reste à savoir quel uniforme il portera.


Romo se blesse

Tony Romo est vraiment rendu un quart-arrière en verre. Il s’est encore cassé ce weekend lors du 3e match présaison des Cowboys. Cette fois-ci, les médecins ont découvert une fracture au dos. Il devrait manquer la moitié de la saison.

Les gens s’en sont donné à cœur joie sur les médias sociaux. On y va même d’une pétition pour inciter Romo à prendre sa retraite.

En tout cas, Internet s’est bien amusé:

Romo Meme

 

Romo Meme 2

 

Romo Meme 3

Mais où est le problème? Les Cowboys ont Dak!

Dak Prescott, alias le nouveau membre du Temple de la renommée des camps d’entraînement de la NFL. Il devra maintenant démontrer le même talent, la même précision et le même calme en saison régulière. Quand ça compte vraiment.



Commentez cet article