Claude Julien congédié canadien

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe mercredi matin. Une bombe qui menaçait d’éclater à tout moment, il faut l’avouer. Claude Julien et son adjoint Kirk Muller ont été congédiés par le Canadien.

Dominique Ducharme assurera l’intérim.

L’avenir de l’entraîneur-chef au sein du Tricolore a grandement alimenté les débats ces derniers jours. « Si Julien est congédié, quelle est la suite? », se demandaient Martin Lemay, Yanick Lévesque et Denis Gauthier pas plus tard que lundi.

Pour de nombreux amateurs, dont Georges Laraque, ça ne faisait aucun doute que le coach avait perdu son vestiaire. Mardi, lorsque les Sénateurs ont pris rapidement les devants face au CH, l’ancien dur à cuire de la LNH a publié ceci sur Twitter :

En fait, vous êtes plusieurs à avoir vu venir ce renvoi.

Par ailleurs, il y a 15 ans presque jour pour jour, Claude Julien perdait son poste derrière le banc de Montréal dû aux insuccès de l’équipe. C’est le jour de la marmotte.

Les réactions au congédiement de Julien

Ce congédiement que certains redoutaient (oui, le bon Claude a des supporters) et que d’autres espéraient a suscité des tonnes de réactions.

En voici quelques-unes.

Un vent de renouveau

Depuis le 4 février, le CH a encaissé six revers (dont trois contre Ottawa) en huit départs.

Avec ce changement, un vent de renouveau soufflera sur l’organisation. Du moins, c’est ce qu’on souhaite. Et le directeur général aussi, assurément.

Je vous laisse avec cette réflexion de Mario Tessier.

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article