Dan Macina skateboard non voyant

Dan Mancina est comme tous les adeptes de skateboard, à un détail près : il ne voit pas la planche à roulettes sous ses pieds ni les modules destinés à la pratique de son sport préféré.

Sa déficience visuelle ne l’empêche toutefois pas d’exécuter des sauts et différentes figures sans perdre l’équilibre.

C’est à l’âge de 13 ans que Dan a appris qu’il souffrait d’une maladie dégénérative héréditaire affectant l’organe de la vue. Dès ce moment, sa vision a commencé à se détériorer.

Il n’avait pas atteint la maturité lorsqu’il a perdu son œil gauche, après quelques opérations qui n’ont pas donné les résultats escomptés. Aujourd’hui, il estime que son œil droit fonctionne à moins de 5% de sa capacité. Lorsque les conditions sont optimales (lumière, mouvement des objets, etc.), il parvient à distinguer de subtiles ombres embrouillées.

En dépit de sa condition, il n’a pas beaucoup modifié son style de vie.

Le voici en action, à une époque où il se déplaçait sans canne.

Dan Mancina

Dan Mancina

(Photos : Nic Dobija-Nootens/ jenkemmag)

Et le voici aujourd’hui, impressionnant tous ceux qui ont la chance de le voir en action. Y compris le grand Tony Hawk!

Favorite moment of our Detroit demo today: @danthemancina’s warm-up 50/50

Une publication partagée par Tony Hawk (@tonyhawk) le

HOT one today struggling @realskateboards @adidasskateboarding @independenttrucks Une publication partagée par Dan Mancina (@danthemancina) le

Dan n’est pas du genre à se plaindre. Ni de son sort, ni des sauts qu’il rate, ni de la météo.

En entrevue avec Nic Dobija-Nootens du site jenkemmag.com, ce sportif amateur a confié qu’il se considère privilégié de pouvoir pratiquer le sport qu’il a toujours affectionné. Entouré de sa copine, de sa famille et de ses amis, il profite de la vie sans s’apitoyer.

***

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article