Il y aura bientôt 11 ans, la carrière de Michel Goulet prenait fin sur une note plutôt tragique. En effet, c’est le 16 mars 1994 que, sur un simple jeu de routine, la tête de l’illustre attaquant des Blackhawks (mais surtout des Nordiques…) allait violemment percuter la bande vigoureusement rigide du vieux Forum.

Télécino, rappelle-nous les événements!

Comme bon nombre de joueurs qui ont débuté leur carrière à la fin des années 70 – début des années 80, Goulet portait un casque Jofa 235. Le plus connu de ces hockeyeurs? Wayne Gretzky.

Dans les années qui ont suivi l’accident de Michel Goulet, l’efficacité de ce modèle de casque a souvent été remise en question, et pour cause!

Pour en posséder un, je peux vous affirmer qu’il s’agit d’une boule de plastique épais d’un quart de centimètre, dans laquelle on a ajouté du rembourrage en styromousse dur. En fait, ce styromousse devrait plutôt s’appeler «styroroche» tellement il est ferme. Se «duct-taper» des hot-dogs steamés sur la tête doit être plus sécuritaire pour jouer du hockey de haut niveau que d’avoir ça sur la tête.

Et ceci n’est pas le seul fait surprenant entourant le succès de ce casque suédois. Ce qu’il y d’aussi très étonnant, c’est qu’il est VRAIMENT laid. Pourtant, il s’agit d’un des casques les plus populaires de son époque, sinon LE plus populaire de tous les temps.

On a donc affaire à un casque laid et inefficace.  Je rectifie: on a donc affaire à un casque laid, inefficace et MYTHIQUE.

Je ne m’attarderai pas aujourd’hui aux raisons de la popularité dudit casque; je vais plutôt vous référer à l’excellent site La vie est une puck pour un historique en règle.

De mon côté, je vais commencer à considérer la possibilité de vendre mon Jofa 235 sur eBay puisque à ma grande surprise, je pourrais en soutirer une bonne soixantaine de dollars.

Ebay

 

Mais la grande question demeure: devrais-je réellement vendre un casque ayant appartenu à ma mère?

Hé oui, ma mère a déjà joué au hockey féminin à la même époque où le casque Jofa connaissait l’apogée de son succès. L’histoire ne dit pas si elle a joué plusieurs saisons, mais j’ai déjà vu de mes yeux des photos d’elle en uniforme de hockey et arborant le célèbre protecteur céphalique.

Vingt ans plus tard, lorsque dans un déménagement, constatant qu’elle ne jouerait probablement plus jamais au hockey, elle a voulu se débarrasser de son équipement, j’ai rescapé le seul morceau qui avait de la valeur à mes yeux…

Depuis ce moment, il fait partie de ma prestigieuse collection.

 

Preuve que Guindon possède vraiment le-dit casque

Preuve que Guindon possède vraiment le-dit casque


PS2: Conseil de papa: N’est pas Craig MacTavish qui veut. Porte un casque le jeune. Mais pas un Jofa 235.



Commentez cet article