échanges

La date limite des échanges dans la NBA est toujours imprévisible. C’est le moment de l’année où le tiers des équipes ressent la pression de faire un move pour se rapprocher du championnat et l’autre deux tiers essaie de leur vendre des joueurs à 200 % du prix. C’est comme utiliser Uber à Noël ou après une tempête, c’est pratique sur le coup, mais ça coûte tellement cher que ça se peut que tu le regrettes assez vite.

Fait que soit on y fait plein d’échanges ridicules ou soit y se passe rien du tout. Bien que les trois dernières années aient été relativement calmes, l’envoi de Kristaps Porzingis aux Mavericks de Dallas jeudi dernier a donné le coup d’envoi à une semaine haute en couleurs et en moves amèrement regrettables. Voici un portrait complet de ce qui s’est passé jusqu’à l’heure de tombée (jeudi, 15h), classé en trois catégories : échanges importants, échanges semi-importants et échanges pas importants du tout.

Pas d’échange d’Anthony Davis, désolé! Le DG des Pélicans de La Nouvelle-Orléans Dell Demps semble vendu à l’idée d’aller chercher Jayson Tatum à Boston, cet été.

Échanges importants

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Raptors de Toronto reçoivent : Marc Gasol (C)

Les Grizzlies de Memphis reçoivent : Jonas Valanciunas (C), Delon Wright (PG), C.J Miles (SF) et le choix de deuxième ronde des Raptors de Toronto en 2024

Analyse : Une excellente aubaine pour Masai Ujiri et les Raps. En pleine bataille sanglante pour la suprématie dans l’Est avec Milwaukee et Philadelphie, ils se devaient de se renforcer. Pas trop sûr de comment Gasol fitte avec l’alignement des Raps, mais les bons joueurs trouvent toujours le moyen de collaborer. Gasol n’est plus ce qu’il était et peut devenir agent libre dès l’été prochain, mais Toronto a très peu payé pour l’ancien pivot #1 du circuit.

Du côté des Grizzlies, on se devait de tourner la page de l’ère Gasol-Conley. C’est un peu tard, ce qui explique un si faible retour, mais Delon Wright est une addition intéressante et Jaren Jackson Jr. devrait prendre le flambeau comme joueur de concession. Valanciunas et Miles eux, pourraient rapidement trouver preneur ailleurs.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les 76ers de Philadelphie reçoivent : Tobias Harris (PF), Boban Marjanovic (C) et Mike Scott (PF)

Les Clippers de Los Angeles reçoivent : Wilson Chandler (F), Mike Muscala (C), Landry Shamet (G), 1er choix des 76ers en 2020 (protégé 1-14), 1er choix du Heat de Miami en 2021 (non protégé), deux choix de deuxième ronde

Analyse : On dira ce qu’on voudra du DG des Sixers Elton Brand, mais il n’a pas peur de peser sur la gâchette. Je ne suis pas trop sûr de comprendre comment l’excellent Tobias Harris peut coexister avec Joel Embiid et Jimmy Butler sur le court (tout ce beau monde a besoin de contrôler le ballon pour être efficace), mais Brand a quand même trouvé un autre joueur capable de compléter les jeux du meneur étoile Ben Simmons, qui est un fabricant de jeu hors pair avec un tir pourri.

À noter que Harris est joueur autonome sans compensation à la fin de la saison, tout comme Jimmy Butler. Cependant, les Sixers veulent garder leur quatuor d’as à tout prix, ce qui envoie un message pas mal clair : on veut gagner et on veut gagner maintenant. Ce n’est pas clair encore si Tobias Harris fait de Philadelphie une équipe prétendante au titre, mais l’ajout d’un autre joueur ultra physique capable de 20 points par soir ne fera pas de tort.

Pour Jerry West et les Clippers, cet échange était une décision facile. Ils auraient perdu Harris sur le marché des joueurs autonomes de toute façon et en échangeant leur meilleur joueur, ils se sortent eux-mêmes des séries éliminatoires et s’assurent de garder leur premier choix (qui serait parti à Boston sinon).

Ah, pis ils se sont sauvés avec la banque aussi. Win-Win-Win.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Rockets de Houston reçoivent : Iman Shumpert (SG), Nik Stauskas (SG) et Wade Baldwin IV  (PG)

Les Kings de Sacramento reçoivent : Alec Burks (SG), Choix de deuxième ronde (c’est pas clair venant de qui)

Les Cavaliers de Cleveland reçoivent : Brandon Knight (PG), Marquese Chriss (PF) et le 1er choix des Rockets de Houston en 2019 (protégé 1-14)

Analyse : Un bel entubage de la part du sympathique DG des Rockets Daryl Morey, un homme qui aime tellement les entubages qu’il s’entube parfois lui-même.

Cet échange n’a l’air de rien à première vue, mais ilvient régler plusieurs problèmes pour Houston : Shumpert viendra palier partiellement à la perte du pilier défensif Trevor Ariza que Morey n’a pas voulu payer sur le marché des agents libres l’été dernier (auto-entubage susmentionné), il se débarrasse du faramineux contrat de Brandon Knight juste à temps pour le buyout market et par le fait même du désastreux Marquese Chriss. Tout ce que ça lui aura coûté, c’est un choix de première ronde dont il se fout éperdument. Un coup de maître.

Mais qui est l’entubé ici? Certainement pas Vlade Divac qui vient de remplacer Iman Shumpert par un meilleur joueur en Alec Burks. Koby Altmann est les Cavaliers n’ont rien à perdre non plus en hébergeant le mauvais contrat de Knight puisqu’ils ne vont nulle part. C’est un peu tout le monde qui a laissé Morey leur en filer une en douce qui sont les perdants : Golden State, Oklahoma City, Denver, etc.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Kings de Sacramento reçoivent : Harrison Barnes (SF)

Les Mavericks de Dallas reçoivent : Justin Jackson (SF), Zach Randolph (PF)

Analyse : Les Kings de Sacramento et Vlade Divac ont longtemps été un running gag dans la NBA, mais force est d’admettre que l’ex-pivot étoile des Lakers fait du sapré beau boulot, cette semaine. Après l’acquisition d’Alec Burks, Vlade s’est assuré des services de l’excellent ailier Harrison Barnes en retour de… somme toute pas grand-chose. Un fossile qui n’a pas joué un match cette saison et un jeune joueur qui peinait à trouver sa place chez les Kings.

Donnie Nelson a fait une aubaine aux Kings parce qu’il souhaitait se débarrasser du salaire d’Harrison Barnes, grassement payé pour ses 17,8 points par match. Ça sent la prolongation de contrat monstre pour Kristaps Porzingis à Dallas, mais si j’étais lui, je m’inquiéterais de ce genre d’échange qui sacrifie le talent brut pour la flexibilité financière. Les Mavs sont mieux de scorer sur le marché des agents libres cet été.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Bucks de Milwaukee reçoivent : Nikola Mirotic (PF)

Les Pélicans de La Nouvelle-Orléans reçoivent : Stanley Johnson (SF), Jason Smith (C) et quatre choix de deuxième ronde!!!

Les Pistons de Detroit reçoivent : ???

Analyse : Bien que Mirotic ne soit pas un joueur vedette, les Bucks ont réussi un coup fumant en allant le chercher pour aussi peu. Un as au tir de 3 points, Mirotic viendra complémenter le travail de la pierre angulaire de Milwaukee Giannis Antetokounmpo à merveille. Mirotic a excellé aux côtés d’Anthony Davis à La Nouvelle-Orléans et continuera d’exceller aux côtés d’un joueur de la trempe du Greek Freak.

Les Pélicans s’en tirent quand même bien avec un joueur qui deviendra libre comme l’air en juillet avec un jeune ailier fougueux en quête d’une deuxième chance, un vétéran peu coûteux et des choix au repêchage. Les Pistons sont également impliqués dans cette transaction, selon le reporter Adrian Wojnarowski, mais ce n’est pas encore clair en quelle fonction.

Échanges semi-importants

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Wizards de Washington reçoivent : Jabari Parker (F), Bobby Portis (PF)

Les Bulls de Chicago reçoivent : Otto Porter (SF)

Analyse : Un échange de problèmes entre deux administrations notoirement incompétentes. Les Bulls prennent le salaire mirobolant d’Otto Porter avec l’espoir qu’il s’avérera être une amélioration et ils cèdent en échange le contrat de Parker (qui finit à la fin de la saison) et le fougueux Portis. Je doute fortement qu’Otto Porter ait un quelconque impact sur les Bulls sans meneur étoile pour lui donner le ballon en position avantageuse, mais l’avenir nous le dira. C’est plate, parce que Porter aurait pu être un facteur dans une bonne équipe.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Wizards de Washington reçoivent : Wesley Johnson (SF)

Les Pélicans de La Nouvelle-Orléans reçoivent : Markieff Morris, le choix de deuxième ronde des Wizards de Washington en 2023.

Analyse : Avec cet échange, les Wizards glissent sous la taxe du plafond salarial et sauvent beaucoup d’argent. À noter qu’ils ont acquis Morris de Phoenix en 2016 en retour d’un choix de 1re ronde (13e au total). Il y a juste Ernie Grunfeld pour transformer un choix en loterie en Wesley Johnson en l’espace de deux ans. Il doit posséder des photos de Ted Leonsis nu. C’est la seule raison plausible pour laquelle il a encore une job.

T’sais, les Wizards auraient pu repêcher l’excellent Caris LeVert, parti au 20e échelon cette année-là….

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Trail Blazers de Portland reçoivent : Rodney Hood (SF)

Les Cavaliers de Cleveland reçoivent : Wade Baldwin IV (PG), Nik Stauskas (SG), deux choix de deuxième ronde des Trail Blazers de Portland (2021 et 2023)

Analyse : Le drame d’un petit marché comme Portland, c’est d’avoir à se contenter de joueurs comme Rodney Hood à la date limite des transactions. Talentueux, mais réputé pour avoir un caractère difficile, Hood est un véritable sac à surprises sur le terrain. Il a l’air d’un joueur étoile ou il est carrément invisible. Y’a pas d’entre-deux. Ça sent la fin de saison décevante encore une fois à Portland. Stauskas et Baldwin furent subséquemment échangés à Houston.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Bucks de Milwaukee reçoivent : Stanley Johnson (SF)

Les Pistons de Detroit reçoivent : Thon Maker (C)

Analyse : Cet échange est semi-important pour une raison simple : le dur à cuire Johnson peut devenir un facteur avec les Bucks, qui ont une chance légitime de devenir champions de la conférence Est, cette année. En gros, les Pistons et les Bucks s’échangent deux jeunes joueurs qui ont  besoin de changer d’air. Maker a besoin de temps de jeu, ce qu’il devrait avoir avec les Pistons et Johnson a besoin d’un système de jeu mieux adapté à ses talents. Beau pari pour les deux équipes, mais Milwaukee enverra Johnson à La Nouvelle-Orléans quelques heures plus tard.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Grizzlies de Memphis reçoivent : Avery Bradley (SG)

Les Clippers de Los Angeles reçoivent : JaMychal Green (PF) et Garrett Temple (SG)

Analyse : J’dois avouer ne pas trop la comprendre, celle-là. Los Angeles fait de gros efforts pour ne pas faire les séries et garder son premier choix, mais de là à donner un redoutable joueur défensif de la trempe de Bradley pour un si faible retour… c’est risqué. C’est bien beau viser le marché des agents libres, mais aussi bien emballer Bradley avec un ruban rendu là.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Lakers de Los Angeles reçoivent : Mike Muscala (C)

Les Clippers de Los Angeles reçoivent : Ivica Zubac (C) et Michael Beasley (F)

Analyse : Les Lakers ont sacrifié un jeune pivot prometteur pour sortir Michael Beasley du vestiaire. Ce dernier aurait passé près d’étamper l’entraîneur Luke Walton dans le mur, récemment. Ironique que ce soit l’ancien Laker Jerry West qui l’accommode en lui refilant Muscala. Un pivot substitut capable de mettre ses 3 points. Grosse date limite pour West. À noter que Magic Johnson se libère une place dans l’alignement. Serait-ce pour Carmelo Anthony?

échanges

Crédits photo : Getty Images

Le Magic d’Orlando reçoit : Markelle Fultz (PG)

Les 76ers de Philadelphie reçoivent : Jonathon Simmons (SG), un choix de première ronde du Thunder d’Oklahoma City en 2020 (protégé 1-20) et un choix de deuxième ronde des Cavaliers de Cleveland

Analyse : WEIRD! Le Magic avait besoin d’un meneur à tout prix, mais quelle étrange décision d’avoir jeté leur dévolu sur le joueur avec la « blessure » la plus abstraite dans le sport professionnel, présentement. Et ils ont donné beaucoup pour l’obtenir. Personne ne sait si Markelle Fultz rejouera au basketball un jour et s’il regagnera la forme qui lui a valu d’être repêché premier au total en 2017. Fait cocasse, le choix de première ronde appartenait à Philadelphie (via l’échange de Jerami Grant), il est passé à Orlando en retour d’Andrej Pasecniks et est maintenant de retour à Philly. Ça pourrait être un coup de circuit pour le Magic, mais QUEL risque.

Philadelphie, de son côté, récupère également un solide joueur de rotation en Simmons, qui viendra porter main forte en série.

Échanges pas importants du tout

échanges

Crédits photo : Getty Images

Le Heat de Miami reçoit : Ryan Anderson (PF)

Les Suns de Phoenix reçoivent : Tyler Johnson (G), Wayne Ellington (SG)

Analyse : Un échange de contrats empoisonnés qui permet à Miami de glisser sous la taxe du plafond salarial. Il semble que Pat Riley ait demandé une faveur à son ancien joueur James Jones…

échanges

Crédits photo : Balle Courbe

Les Lakers de Los Angeles reçoivent : Reggie Bullock (SG)

Les Pistons de Detroit reçoivent : Sviatoslav Mikhailuk (SG), choix de deuxième ronde des Lakers de Los Angeles en 2021

Analyse : On jase là, mais est-ce qu’on est sûrs que Magic Johnson est un bon DG? C’est cher payé pour un gars qui va jouer derrière Josh Hart et Kentavious Caldwell-Pope…

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les 76ers de Philadelphie reçoivent : James Ennis III (SF)

Les Rockets de Houston reçoivent : le droit d’inverser les choix de deuxième ronde en 2021.

Analyse : Philadelphie et Houston devraient finir à des positions similaires au classement au courant des prochaines années, alors autant dire qu’ils ont tout simplement donné Ennis au Sixers. Avec l’arrivée d’Iman Shumpert, il allait écoper de toute façon.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Pacers d’Indiana reçoivent : Wade Baldwin IV (PG) et Nik Stauskas (SG)

Les Rockets de Houston reçoivent : un choix de deuxième ronde.

Analyse : Chaque année, y’a un joueur qui se fait échanger douze fois. En 2019, c’est un tandem. Les Pacers vont cependant abréger leurs souffrances et placer Baldwin et Stauskas au ballotage pour libérer deux places dans leur alignement. Ça sent le marché des buyouts pour les Pacers… et la Chine pour Baldwin et Stauskas.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Trail Blazers de Portland reçoivent : Skal Labissière (PF)

Les Kings de Sacramento reçoivent : Caleb Swanigan (PF)

Analyse : Deux jeunes joueurs incapables d’avoir du temps de jeu dans leur équipe respective. On n’en entendra probablement plus parler bientôt, mais le jeu en vaut la chandelle pour Portland qui reçoit un joueur plus polyvalent, mais problématique.

échanges

Crédits photo : Getty Images

Les Raptors de Toronto reçoivent : ???

Les Nets de Brooklyn reçoivent : Greg Monroe (C) et un choix de deuxième ronde.

Analyse : Les Nets continuent d’héberger les contrats mal-aimés en retour de compensations. Selon le reporter Michael Scotto, ils devraient annoncer la mise au ballottage de Monroe, lui permettant de signer avec l’équipe de son choix. La compensation n’est pas claire pour Toronto, mais c’est probablement dans les environs d’un clin d’œil et d’une bine sur un bras.

Ah oui, Jabari Bird et Shelvin Mack se sont ramassés chez les Hawks d’Atlanta de manière mystérieuse, aujourd’hui pour être ensuite soumis au ballottage. Ce n’est pas clair si on va les revoir en NBA un jour. Mes Les Knicks ont aussi annoncé le rachat des contrats d’Enes Kanter et Wesley Matthews, ce qui les rend libres comme l’air.

Méchante journée!



Commentez cet article