Efe Obada avec les Panthers

Cette fin de semaine, les formations de la NFL ont effectué les dernières coupes avant de finaliser l’alignement de 53 joueurs qui amorcera la saison régulière.

On suivait évidemment le chemin de plusieurs vétérans et aussi celui du Québécois Antony Auclair qui s’est taillé une place avec les Bucs de Tampa Bay. Il y a aussi de belles histoires avec des joueurs que l’on connaît moins, voire par du tout.

C’est le cas de l’ailier défensif Efe Obada des Panthers de la Caroline.

À 26 ans, il est devenu le premier joueur issu du programme «International Pathway Program» de la NFL à se tailler un poste au sein du circuit. Il avait déjà flirté avec les Cowboys par le passé, mais c’est finalement les Panthers qui lui ouvrent les portes de la NFL.

Le Pathway Program, en gros, c’est une initiative récente de la ligue d’offrir aux équipes de la NFC Sud une place supplémentaire sur l’équipe d’entraînement si elle est comblée par un joueur provenant de l’extérieur des États-Unis. En place depuis 2017, le programme vient de faire son premier gradué.

Ceci dit, Obada a toute une histoire qui va bien au-delà d’un programme d’intégration de la ligue.

En effet, il est né au Nigéria et, à l’âge de 10 ans, il a été envoyé clandestinement en Angleterre avec sa sœur dans l’espoir de trouver une vie meilleure malgré l’absence de ses parents et de ses proches. Malheureusement, le plan n’a pas fonctionné et il a été forcé de vivre dans la rue. Une famille a finalement adoptée la fratrie, sauf qu’Obada décrit la situation familiale comme étant un lien direct avec l’esclavage alors que les deux nigériens devaient effectuer des corvées dans la maison tandis que les enfants biologiques du couple étaient favorisés.

Après un certain temps, Obada et sa soeur ont passé leur adolescence dans le système pour l’enfance britannique entre des foyers et des centres de transitions. Obada a rejoint les rangs d’un gang de rue et il s’est sorti de ce milieu après la mort de plusieurs de ses amis.

Heureusement, le football est entré dans sa vie et lui a littéralement servi de bouée de sauvetage. Il a maintenant un poste dans la ligue et déjà quelques partisans en Caroline.

On lui souhaite franchement la meilleure des chances.



Commentez cet article