Bettman sous les huées en 2019

S’il y a une chose qu’on ne peut pas reprocher à Gary Bettman, c’est de ne pas avoir un bon sens de l’humour. Le commissaire de la Ligue nationale de hockey gère disons plutôt bien cette tradition que les fans ont de le huer systématiquement, peu importe le contexte ou l’endroit.

Que ce soit aux repêchages, à la remise de la Coupe Stanley ou même à un tournoi de jeux vidéo Gary Bettman doit s’attendre à recevoir le fiel des partisans.

Plutôt que de faire la baboune, le commissaire de la Ligue nationale de hockey a décidé d’accepter son sort, non pas sans afficher un petit sourire narquois.

Mais cette longue et amusante tradition pourrait bien être brisée, en raison du contexte actuel des séries éliminatoires, avec des matchs joués à huis-clôt. Si on ne peut pas vraiment compter sur le personnel de l’aréna ou sur les joueurs pour huer Bettman, qui s’en occupera?

Et si c’était la ligue elle-même, par le biais d’enregistrements sonores?

C’est que différentes équipes ont demandé à leurs fans de soumettre des enregistrements de nature variée. Ainsi, les Bruins ont même collecté des huées de leurs partisans. Comme nous l’explique le journaliste de ESPN Greg Whyshynski, il est peu probable que la ligue utilise ses extraits audio pendant les matchs… mais on a quand même posé la question, et si on les faisait jouer lors de la remise du précieux trophée?

Le représentant de la ligue interviewé, plutôt amusé par l’idée, n’a pas fermé la porte à cette possibilité. Il y a donc encore de l’espoir!

En attendant, le grand chef de la LNH a d’autres problèmes à régler, comme expliquer à Gritty, la mascotte des Flyers, pourquoi il ne peut pas intégrer la bulle à Toronto afin d’encourager son équipe. La réponse de Bettman? C’est par mesure de précaution: l’équipe sanitaire ne procède pas de coton-tige suffisamment grand pour lui faire passer un test dépistage à la COVID-19! Comme on disait, un bon sens de l’humour, ce Gary…



Commentez cet article