5

Les Browns de Cleveland sont réputés pour leur médiocrité. Il faut cependant se rappeler qu’ils ne l’ont pas toujours été : ils ont remporté plusieurs titres entre 1948 et 1964. Mais depuis quelques années, les performances de l’équipe font honte au mot «performance» et «taking the Browns to the Super Bowl» est devenu un vulgaire euphémisme qui signifie «aller déféquer».

Cette semaine, grâce à leur épouvantable saison en 2016, les Browns auront le premier choix du repêchage. Tout le monde s’entend pour dire qu’ils ont désespérément besoin d’un quart-arrière, alors ils iront sûrement chercher Myles Garrett de Texas A & M – un ailier défensif qui est supposément le meilleur joueur de sa cuvée.

browns

Getty Images

Malheureusement pour le pauvre Garrett, son excellence ne règle pas les problèmes derrière le centre et les Browns ont un horrible historique avec les quarts-arrière. Depuis leur retour dans la NFL en 1999, ils ont eu plus de 27 quarts partants. Leur parcours est ponctué de busts, de blessés et de beaucoup d’erreurs de repêchage.

browns

Voici donc quelques exemples des mauvais choix de quart-arrière qu’ont eus les Browns au fil des ans. (En même temps, fallait s’y attendre venant d’une équipe qui a déjà renvoyé Bill Belichik…)

browns 01

Tim Couch

Photo : Otto Greule Jr/Getty Images

En 1999, à leur retour à la NFL, les Browns ont eu droit au premier choix du repêchage, et ils ont choisi Tim Couch de l’Université du Kentucky.

Le malheureux a joué 5 saisons avec les Browns sans grand résultat et fut sacké 166 fois. Et le deuxième choix cette année-là? C’était Donovan McNabb, le quart étoile des Eagles de Philadelphie.

browns

browns 02

Ben Roethlisberger

Photo : Tom Berg/Getty Images

Vous allez me dire que Big Ben n’a jamais joué pour les Browns et vous aurez raison. Mais il aurait pu.

Lors de son repêchage en 2004, il croyait qu’on le choisirait lui, un jeune quart-arrière prometteur de l’Ohio, comme l’équipe! Malheureusement pour eux, les Browns ont  plutôt choisi un ailier rapproché du nom de Kellen Winslow, peut-être pour économiser sur les lettres à coudre sur les chandails de joueur.

Ben l’a un peu mal pris et s’est promis de se dépasser dès qu’il serait repêché afin de battre les Browns. Et depuis qu’il est à Pittsburgh, chose promise, chose due. De plus, il a donné au Steelers deux nouvelles bagues du Super Bowl en 2006 et en 2009.

Dans les dents!

browns 03

Brandon Weeden

Photo : Sam Riche/MCT via Getty Images

Après sa carrière de joueur de baseball avec les Yankees, les Dodgers et les Royals, Brandon Weeden est retourné à l’Université de l’Oklahoma pour jouer au football. En 2012, il a été repêché par les Browns alors qu’il avait 28 ans, ce qui fait de lui le plus vieux joueur repêché en première ronde du repêchage.

Les Browns ont sûrement vu en cet ancien lanceur un bras fort, capable de les mener à la victoire. Malheureusement, ce ne fut pas le cas.

À son premier quart de travail de la saison de 2012, le pauvre Brandon s’est fait pogner sous un gigantesque drapeau des États-Unis. Pour faire une bonne impression, on y repassera!

browns

browns 04

Robert Griffin III

Photo : Nick Cammett/Diamond Images/Getty Images

Les gens avaient beaucoup d’attentes pour ce 2e choix du repêchage de 2012. Malheureusement, dès sa première saison avec l’équipe-au-nom-raciste de Washington, ce dernier subit une grave blessure au genou. Il a subi une suite de blessures qui l’ont empêché de jouer lors des saison suivantes, ce qui a permis à Kirk Cousins de se faire une place au sein de l’équipe.

N’ayant pas peur du risque, les Browns ont signé Robert Griffin 3e du nom en 2016.

Est-ce que le risque en a valu la peine? Non, malheureusement pas. Robert s’est blessé à l’épaule et n’a pu jouer que 5 parties dans toute la saison.

manziel 05

Johnny Manziel

Photo : Getty Images

Être le plus célèbre des busts des Browns, c’est un peu comme gagner un tournoi de poches, tu t’en vantes pas trop.

Certains pensaient que le désormais célèbre Johnny Football allait ramener de la vigueur et de l’efficacité à Cleveland. Il a plutôt amené avec lui plusieurs scandales et déboires : problèmes de boisson et de consommation de drogue, enquête pour violence conjugale et des pratiques ratées parce qu’il avait trop fêté la veille.

On s’attendait à quoi d’autre d’un gars qui voulait enregistrer «Johnny Football» comme marque déposée?

browns

Les fans de sport à Cleveland pourront toujours se tourner vers les Cavaliers au basket ou les Indians au baseball. Alors dites-vous que tout ceci pourrait être pire… Bill Cosby aurait pu être propriétaire des Browns!

Bon repêchage, tout le monde (surtout à vous, fans des Browns)!



Commentez cet article