blues

Hier soir, les arbitres en fonction lors du match numéro 3 entre les Sharks de San Jose et les Blues de Saint-Louis ont fait jaser d’eux pour les mauvaises raisons.

Sur le but gagnant d’Erik Karlsson en prolongation, l’attaquant Timo Meier semble lui faire une passe avec la main. Après s’être réunis, les deux officiels et les deux juges de lignes n’ont pas renversé la décision sur la glace, ce qui a soulevé l’ire des membres de l’organisation des Blues et des milliers de fans présents au Scottrade Center.

Voici les faits saillants du match :

Une autre décision controversée

Ce n’est pas la première fois que la bande de Peter DeBoer est avantagée par une décision controversée en ces séries 2019. Rappelons-nous le fiasco survenu lors de la partie numéro 7 entre les Knights et les Sharks : les arbitres avaient donné une punition majeure de 5 minutes à Cody Eakin en raison de l’importante blessure à Joe Pavelski, qui avait surtout été causée par une mauvaise chute. Les Sharks avaient marqué quatre buts durant cet avantage numérique, ce qui leur avait permis de finalement remporter la partie en prolongation.

Puis, en deuxième ronde, un appel de hors-jeu douteux sur le capitaine de l’Avalanche du Colorado avait annulé le deuxième but des visiteurs, qui aurait égalé la marque en deuxième période de la rencontre numéro 7. Encore une fois, les Sharks se sont sauvés avec la victoire pour se rendre en finale de l’Ouest. Eh boy!

C’est donc la troisième fois que les Sharks obtiennent la faveur des dieux du hockey depuis le début du tournoi printanier.

De fortes réactions

Après la rencontre, les joueurs des Blues n’ont pas caché leur frustration. Tout comme de nombreux amateurs sur le web.

Ça nous a aussi inspiré ce mémé :

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Ah ben! #timomeier #sharks #sanjose #blues #saintlouis #serieseliminatoires #lnh #passeaveclamain #arbitres

Une publication partagée par Balle Courbe (@ballecourbe) le

Doug Armstrong en colère

Le directeur général de Saint-Louis était aussi en beau maudit après la rencontre. Il s’est même rendu jusqu’au vestiaire des arbitres où il a frappé à la porte en criant « F*cking garbage » (« Maudites poubelles », si on se trompe pas).

Ouch!

Sans blague, on espère vraiment que les arbitres vont se faire parler dans le casque et qu’il n’y aura plus de décisions controversées du genre pour le reste des séries. Sinon, les amateurs de hockey vont savoir de quoi parler cet été.

via BarDown



Commentez cet article