La Ligue nationale de hockey a dévoilé jeudi, qu’elle retournera en Europe en octobre, pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Ainsi, les Sharks de San Jose affronteront notamment, les Predators de Nashville lors d’une série de deux matchs à Prague, en République tchèque.

Mais voilà que le plus-grand-gardien-tchèque-de-l’histoire n’est disons… pas très chaud à l’idée!

Votre cours «Introduction à la langue tchèque» au Cégep est loin ? En gros, Dominik Hasek affirme que si la LNH va de l’avant avec la tenue de ces deux matchs et permet aux joueurs russes d’y participer, qu’il fera des pressions auprès du Gouvernement de la République tchèque pour qu’il annule l’événement.

Il faut dire que le «Dominator» a été très critique à l’endroit de la Russie et de l’invasion en Ukraine dernièrement.

Et c’est à se demander ce qui est le plus satisfaisant : Bloquer un événement d’envergure de la LNH ou une «garnotte» de la pointe d’Al MacInnis ?

Ce qui serait un peu dommage pour Hasek par contre, c’est que les Sharks et les Preds ne comptent qu’un joueur d’origine russe dans leur formation actuellement : Yakov Trenin du côté de Nashville et Alexander Barabanov du côté de San Jose.

Les mauvaises langues diront que les chances sont bonnes que ces deux joueurs soient rayés de leur formation respective de toute façon!



Commentez cet article