DX à la WWE

À quelques semaines de Wrestlemania, la nouvelle cuvée qui sera intronisée au Temple de la WWE sera dévoilée graduellement et les premiers intronisés de 2019 seront très populaires auprès des partisans rassemblés au New Jersey en avril : DX fait son entrée par la grande porte.

Tout le clan sera intronisé d’un coup incluant, à la bonne heure, Chyna (Joanie Laurer) qui n’a pas reçu l’honneur d’être immortalisée avant son triste décès en 2016.

La WWE a passé le scoop à ESPN lundi matin et la cuvée 2019 sera relevée.

Shawn Michaels était déjà membre à titre individuel depuis 2011 et Triple H le sera assurément lorsque sa retraite du ring sera confirmée. En plus de Chyna, DX sera immortalisée avec ses membres de la 2e vague, c’est-à-dire X-Pac, Road Dogg Jesse James et Billy Gunn. Rick Rude, le premier gérant du groupe, sera visiblement absent selon l’annonce de la WWE.

Pour la petite histoire, DX est né de l’alliance entre Triple H et Shawn Michaels en août 1997. Chyna était déjà la valet de Triple H avant l’alliance et Rick Rude a rejoint le trio peu après comme garde du corps de Shawn Michaels. En rivalité active contre la Hart Fondation de Bret Hart — menant au Montreal Screwjob — DX s’est vite imposé comme un groupe rebelle très populaire chez les partisans, une réponse directe à l’écrasante NWO de la WCW de l’époque.

Après Wrestlemania en 1998, Shawn Michaels a « perdu son sourire » après avoir laissé le championnat de la WWF à Steve Austin suite à la trahison de Mike Tyson et il se préparait à quitter la WWF en raison d’une blessure au dos qui a presque mis fin à sa carrière de façon définitive.

Avec le départ de Michaels, Triple H est devenu le meneur de la Degenration-X et il a recruté la DX Army lors d’un segment célèbre de Raw. Avec Chyna et lui allaient se joindre X-Pac et les New Age Outlaws formés par Road Dogg et Billy Gunn. Cette formation sera active jusqu’à 2000 où les membres se sépareront pour poursuivre des carrières solos tandis que Triple H allait amorcer sa dominante séquence à titre de champion du monde méchant de la WWF.

DX a connu quelques retours (en 2002, 2006, 2009 et 2018), mais rien qui dépassait l’élan de nostalgie de la formation d’origine.

L’héritage de la DX dans le monde de la lutte est évident avec l’immense popularité du « crotch chop » doublé d’un « suck it » bien senti. L’irrévérence de Degeneration-X a marqué l’ère Attitude de la WWF et, encore aujourd’hui, les partisans chantonnent en choeur « Suck it » sur demande quand Shawn Michaels ou Triple H fait l’appel dans le ring.

« And if you ain’t down with that, I’ve got two words for ya…. »

DX aura son moment au Temple en 2019, nous découvrirons les autres membres durant les prochaines semaines.


Suivez la page Facebook du podcast 100 % lutte Le Petit Paquet pour ne rien manquer de l’actualité de la WWE.


Commentez cet article