La murale de Bianca Andreescu

Même si elle est présentement au repos pour soigner des blessures après sa participation aux Finales de la WTA, Bianca Andreescu ne quitte pas nos pensées.

La nouvelle coqueluche du tennis canadien nous a fait vivre une grande gamme d’émotions avec sa saison de rêve et son triomphe lors du US Open. En attendant qu’elle nous revienne en pleine forme pour la saison 2020 sur le circuit, l’Ontarienne de 19 ans pourra retourner à son petit train-train quotidien avec sa famille, ses amis et ses proches.

Et peut-être même aussi en profiter pour faire une petite visite nostalgique.

Une surprise pour Bianca Andreescu

Cette semaine, l’école secondaire Bill Crothers, à Markham en Ontario, a dévoilé une murale pour la diplômée du programme de sports-études de l’établissement il y a quelques années.

Nommée « Seize the day » (oui, comme dans le film Dead Poets Society), la murale de l’artiste James Ruddle reprend le slogan She the North emprunté à la montée des Raptors vers le championnat de la NBA la saison dernière. Eux-mêmes se sont inspirés du Nord popularisé par la série Game of Thrones.

Toute est dans toute comme on dit.

Maintenant, les étudiants de l’école pourront regarder vers l’avant et voir le chemin parcouru par Andreescu qui était, il n’y a pas si longtemps, à leur place.

Vraiment un chouette message à véhiculer.

Carpe Diem pis toute!



Commentez cet article