Montage olympiens élection

Au lendemain des élections fédérales, le Canada se dirige vers un gouvernement libéral minoritaire avec une forte montée du Bloc québécois et la majorité populaire au Parti conservateur.

Devant ce drôle de ménage à trois qui se présente, on trouvait qu’il s’agissait d’un temps opportun pour vous rappeler que Justin Trudeau est un sportif aguerri, du moins il a tenté la boxe, et il n’est pas le seul avec un passé sportif à s’être lancé dans la course politique.

Des anciens représentants sportifs du Canada sur la scène internationale tentaient de se faire élire par leur conté lundi soir. Comment ça s’est passé pour eux?

Petit survol de nos sportifs en politique.

Sylvie Fréchette

élections

Crédits photo : Getty Images

L’ancienne nageuse synchronisée Sylvie Fréchette a marqué notre imaginaire en raison de la controverse entourant les Jeux olympiques de 1992 à Barcelone. La médaille d’or lui avait glissé des doigts à l’époque en raison de l’erreur d’une juge qui avait inscrit le mauvais pointage, coûtant ainsi la plus haute marche du podium à la nageuse du Québec. Elle a depuis reçu sa médaille.

Lundi soir, Fréchette représentait les Conservateurs dans Rivière-Du-Nord, dans les Laurentides. Malheureusement pour elle, le bloquiste Rhéal Fortin a conservé son siège avec une forte majorité.

Meilleure chance la prochaine fois madame Fréchette.

Adam van Koeverden

Crédits photo : Parti libéral du Canada

Si vous avez suivi un minimum les Jeux olympiques à la télé au 21e siècle, vous avez entendu au moins une fois le nom du kayakiste Adam van Koeverden ou vous l’avez vu porter le drapeau du pays.

Le Torontois a participé à quatre Jeux olympiques, en 2004, 2008, 2012 et 2016. Il s’est mérité une médaille d’or à Athènes en 2004 (K-1, 500 m) ainsi que deux médailles d’argent et une de bronze durant sa carrière olympique.

Lundi, il tentait de ravir le comté de Milton, en Ontario, aux Conservateurs. Et bien il a gagné son pari et il a battu la députée sortante Lisa Raitt pour la détrôner du 905, avec 48 % des votes. Maintenant, il devra ramer en chambre pour se faire entendre (s’cusez-la).

Angelo Esposito

Crédits photo : LHJMQ

L’ancien attaquant des Remparts de Québec Angelo Esposito nous a fait bien rire avec son saut en politique plus ou moins habile, du moins au niveau de la production vidéo.

Il tentait d’installer les Conservateurs dans Alfred-Pellan, à Laval, mais il n’a pas été en mesure de la mettre dans le but puisqu’il a perdu la bataille des Angelo. En effet, le Libéral Angelo Iacono a conservé son siège avec 47 % des votes.

Lyne Bessette

Crédits photo : Facebook

L’ancienne cycliste Lyne Bessette a fait le saut en politique cet été et elle est déjà dans le feu de l’action après avoir participé à deux olympiades, en 2000 et 2004. La médaillée d’or des Jeux du Commonwealth en 1998 était la représentante libérale dans Brome-Missisquoi, en Estrie, et elle a remporté son pari.

Elle a été au coude-à-coude avec la candidate bloquiste toute la soirée, lundi, mais elle a finalement gagné une autre course, cette fois sans son vélo, avec 38 % des votes.



Commentez cet article