Nigériens et leurs poulets

La Coupe du monde de soccer de la FIFA 2018 en Russie est le théâtre d’une grande fête du ballon rond et, avec elle, des dizaines de traditions suivent.

Chaque pays a ses petites habitudes.

Pour sa sixième participation à la Coupe du monde, le Nigéria tentera de faire mieux qu’une élimination en ronde des 16 comme en 2014. Par contre, l’équipe ne pourra pas compter sur une tradition perpétuée par ses partisans : la présence de poulets dans la foule.

En effet, le porte-bonheur traditionnel du pays ne sera pas toléré par la sécurité des stades en Russie qui a déclaré que les animaux vivants sont bannis.

Le Nigéria doit jouer son premier match samedi à Kaliningrad contre la Croatie. Des Nigériens ont demandé au ministre local du tourisme, Andrei Yermak, s’ils pouvaient avoir des poulets aux couleurs du Nigéria et ils se sont fait répondre par la négative.

« Nous leur avons dit qu’il n’y a aucune chance qu’ils soient autorisés à entrer dans le stade avec des poulets vivants » a précisé Yermak.

C’est quand même loufoque. Ce n’est pas la première fois que le Nigéria se fait dire non, c’était la même chose en 2010 en Afrique du Sud.

Reste les poulets en plastique… ou le poulet frit, du moins, ça serait notre suggestion.

via l’Agence Interfax



Commentez cet article