kerrigan

Depuis plusieurs mois, les tabloïds se délectaient de la fameuse rivalité entre les patineuses artistiques américaines Tonya Harding et Nancy Kerrigan.

Les deux Américaines étaient en complète opposition : Kerrigan, la princesse du patinage et Harding, la mal-aimée. Le 6 janvier 1994, cette rivalité prend une tournure dramatique, lorsque Kerrigan est frappée à une jambe avec une barre de fer, peu avant les Jeux olympiques de Lillehammer.

Un cauchemar pour Nancy Kerrigan

Après cette attaque impliquant l’ancien mari de Harding, Kerrigan doit se retirer des championnats des États-Unis en 1994, à la demande de ses médecins. Harding en profite pour terminer en première place, mais elle ne reste pas longtemps au sommet puisque son titre lui sera ensuite retiré en raison de l’agression.

Sauf que tout est bien qui finit bien : Kerrigan trouve le moyen de se faire justice et d’obtenir une certaine forme de revanche six semaines plus tard aux Jeux de Lillehammer, où elle met la main sur la médaille d’argent. Harding elle, se plante solide, terminant au 8e rang.

Après les Jeux, Harding plaidera coupable d’avoir voulu bousiller l’enquête. Elle sera exclue de la Fédération américaine de patinage. Harding est la première Américaine à avoir réalisé le triple axel, mais ça, personne ne s’en souvient…

Toute une histoire.



Commentez cet article