hull

Le 31 mars 1991, The Golden Brett marquait un ultime 86e but en saison régulière.

Du même coup, l’athlète originaire de Belleville (Ontario) brisait la marque établie par Mario Lemieux deux ans plus tôt. Seule La Merveille peut se targuer d’avoir fait mieux à deux occasions, soit 92 filets en 1981-82 et 87 autres en 1983-84.

D’ailleurs, ces records tiennent toujours et ne seront sans doute jamais battus.

Au terme de cette prolifique campagne, le joueur des Blues avait généré environ 30 % des buts de sa formation et terminé au deuxième rang de la Ligue — derrière le légendaire # 99 — avec une récolte de 131 points, soit presque deux buts pour une passe!

Les exploits de Brett Hull lui avaient permis de remporter les trophées Hart et Lester B. Pearson, des honneurs bien mérités.

hull

Brett Hull et Wayne Gretzky ont porté le même uniforme en 1996. Crédit photo: Getty Images.

De l’automne 1988 au printemps 1994, le talentueux ailier droit a fait scintiller la lumière rouge en moyenne 63 fois par saison. En carrière, il a récolté un impressionnant total de 741 buts en 1269 matchs.

Soulignons au passage les performances d’Adam Oates, sans lequel le numéro 16 n’aurait pas reçu tous ces lauriers. En 1990-91, l’habile fabricant de jeu avait amassé 90 mentions d’assistance en 61 parties au côté du franc-tireur.

Je vous laisse avec une compilation de quelques-uns des plus beaux buts de Hull. Ses foudroyants lancers sur réception ne sont pas sans rappeler ceux d’un certain joueur des Capitals…

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article