Kariya et les Mighty Ducks

Le 4 avril 1997, les Mighty Ducks d’Anaheim signent une victoire de 3 à 2 face aux Stars de Dallas. Ils confirment du même coup leur place en séries éliminatoires, pour la première fois de leur jeune histoire.

La formation californienne a terminé la saison avec une fiche de 36-33-13, bon pour la deuxième place au sein de la division Pacifique. Paul Kariya et Teemu Selanne ont transporté la canardière, cette saison-là, avec des collectes de 109 et 99 points respectivement. Il s’agissait de la première campagne complète de Selanne avec les Ducks.

C’est Paul Kariya qui a marqué le but gagnant, sur des passes de ses complices habituels, Selanne et Steve Rucchin.

Tout une réussite, considérant que l’équipe avait commencé la saison avec une fiche de 1 victoire en dix matchs. Les choses se sont placées de brillante façon ensuite, on peut dire! Pas seulement grâce au premier trio composé de Selanne, Kariya et Rucchin, mais aussi grâce à la présence de vétérans comme Joe Sacco, et grâce au brio du gardien Guy Hebert. Le portier avait d’ailleurs terminé quatrième au vote pour l’obtention du trophée Vézina, cette année-là.

Des canards contre des coyotes

Les Ducks avaient ensuite rendez-vous avec les Coyotes, pour le premier duel éliminatoire de leur histoire. Ils ont bien entamé le parcours, en triomphant lors des deux premiers matchs, à la maison. Ils ont toutefois encaissé trois revers d’affilée, par la suite, pour faire face à l’élimination lors de la partie numéro 6.

Paul Kariya a alors battu Nikolaï Khabibulin, en prolongation, pour forcer la tenue d’un match 7. Les Ducks vont sortir vainqueur du match ultime, pour passer au tour suivant.

La belle histoire Disney va s’arrêter en deuxième ronde, alors que les Red Wings vont balayer la série en 4, en route vers une conquête de la Coupe Stanley.

Coin, coin, coin!!!



Commentez cet article