lokomotiv

Et si l’avion transportant les Oilers d’Edmonton s’écrasait alors que toute l’équipe est en route pour Montréal? Horreur.

La version russe de cette tragédie s’est produite le 7 septembre 2011, lorsque le Lokomotiv de Iaroslavl, une équipe de la Ligue continentale russe de hockey était en direction de Minsk, afin d’y disputer le premier match de la saison.

Toute l’équipe et son personnel sont dans le même avion, bien sûr. L’appareil, qui transportait 45 personnes, dont huit membres d’équipage, s’écrase peu après le décollage.

Un seul membre d’équipe et un joueur survivent à la catastrophe. Aleksandr Galimov, le seul survivant du Lokomotiv, est gravement brûlé. Il meurt de ses blessures cinq jours plus tard. Il avait 26 ans.

lokomotiv

Plusieurs anciens joueurs de la LNH faisaient partie du Lokomotiv. Parmi eux, on compte notamment Pavol Demitra, Ruslan Salei, Josef Vasicek et Karlis Skrastins, en plus de joueurs ayant évolué dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec, tous décédés dans l’écrasement.

Un Canadien périt : l’entraîneur Brad McCrimmon, 52 ans, un ancien défenseur de la LNH.

L’équipe, reconstruite grâce au repêchage de jeunes joueurs et à l’embauche de joueurs déjà actifs dans la KHL, sera de retour sur la glace le 12 décembre de la même année. Le Lokomotiv dispute la saison 2011-2012 dans une ligue inférieure et rejoint la KHL en 2012-2013, avec une place assurée en séries éliminatoires.

Un triste souvenir.



Commentez cet article