julien

Il y a trois ans aujourd’hui, le 14 février 2017, Marc Bergevin annonçait un changement de taille derrière le banc du Canadien de Montréal.

En effet, Michel Therrien se faisait montrer la porte tandis qu’on ramenait à Montréal un ancien entraîneur de l’équipe : l’électrisant Claude Julien.

Évidemment, cette rupture à la Saint-Valentin de la part de Marc Bergevin a inspiré de nombreuses réactions, surtout considérant le fait qu’il reprenait, d’une certaine façon, avec une ancienne flamme.

Et un air de déjà-vu.

Il y avait aussi un aspect proche de la trahison, comme à la lutte.

Sinon, au-delà de l’histoire, Claude Julien fait du très bon travail à la barre du CH cette saison et le club est en voie de faire les séries pour une deuxième fois depuis son arrivée. On serait même pas surpris qu’il fasse partie des finalistes pour remporter le trophée Jack Adams, remis à l’entraîneur de l’année dans la LNH si l’équipe continue à connaître autant de succès jusqu’à la fin de la saison.

Ceci dit, il lui reste encore de la sagesse par rapport à son premier passage à Montréal.

Reste à savoir comment se terminera le deuxième séjour de Claude à Montréal.. qui, on doit l’avouer, est plus long qu’on pensait.

Aujourd’hui, on souligne son troisième anniversaire avec une bonne dose de positivisme.

Bonne fête, Claude!



Commentez cet article