ecw

27 août 1994 — Shane Douglas renverse 2 Cold Scorpio lors d’un gala de la ECW et remporte le championnat mondial de la NWA.

À l’époque, durant les années 80-90, la National Wrestling Alliance était composée de plusieurs fédérations de lutte unifiées sous une même bannière, un peu à la manière d’un grand syndicat. Les championnats se « promenaient » d’une fédération à l’autre et c’était l’âge d’or de la lutte territoriale.

En 1994, la WCW se retire de la NWA et la ECW, à l’époque Eastern Championship Wrestling, organise un tournoi afin de couronner un nouveau champion de l’union NWA.

Shane Douglas devient ce champion et c’est là que l’histoire prend une drôle de tournure.

La naissance de la ECW

Dans un discours désormais célèbre, Douglas renie la tradition de la NWA et l’héritage des champions du passé avant de se proclamer comme étant le premier champion de la ECW, annonçant ainsi le divorce entre la NWA et la ECW.

Par la suite, la NWA ne sera jamais plus l’ombre d’elle-même, disparaissant progressivement dans l’oubli.

La ECW, elle, deviendra la Extreme Championship Wrestling sous la tutelle de Paul Heyman et plusieurs vedettes émergeront de cette fédération délinquante, notamment Steve Austin, Rob Van Dam, Tommy Dreamer, Taz et les Dudley Boyz.

Il y a 26 ans aujourd’hui, une révolution allait frapper le monde de la lutte et énormément influencer les années suivantes.

2387379



Commentez cet article