tyson

Quand on regarde un combat de boxe, on ne s’attend certainement pas à voir un boxeur mordre son adversaire, encore moins lui arracher un bout d’oreille. Sauf quand Mike Tyson est dans le ring, là, tout est possible…

C’est unanime, Tyson est un gars bizarre et lorsqu’il se bat, on peut s’attendre à tout. Il l’a démontré le 28 juin 1997.

Tyson c. Holyfield

Le fameux combat a lieu à Las Vegas, un duel qu’on appelle maintenant le Bite Fight. En fait, c’était le 2e combat entre les deux pugilistes, Evander Holyfield et Tyson, puis The Real Deal avait remporté le premier mettant la main sur la ceinture WBA de Tyson.

Ce n’est pas un secret, Holyfield et Tyson, deux des plus grands boxeurs poids lourds de l’histoire, ne s’aimaient vraiment pas. La victime et ancien champion Holyfield avait perdu des plumes. Iron Mike s’attendait donc à une balade dans le parc, mais il a été surpris par le vieux loup.

Frustré de ne pas dominer, à court de mots, Tyson mord l’oreille droite de son rival au 3e round, arrache un morceau et le crache par terre. Juste de même.

En quelques secondes, le combat est passé de la fébrilité à une scène d’horreur. Les images dégoûtantes ont fait le tour de la planète. Malgré tout, le combat s’est poursuivi et Tyson a de nouveau mordu Holyfield. Oui, il a osé. Cette fois, il a été disqualifié.

Tyson, déchaîné, a poursuivi ses folies même après l’arrêt du combat, tentant de s’en prendre de nouveau à Holyfield et frappant tous ceux qui osaient se placer devant lui.

À la suite du combat, Tyson a dû donner 10 % de sa bourse à Holyfield (juste ça?!?) et il a été suspendu pendant un an. Il est remonté dans le ring en 1999.

La morale de cette histoire? Si vous mordez votre adversaire et lui arrachez un bout d’oreille, c’est pas grave, on vous suspend seulement un an. Voilà.

Depuis 2020, des rumeurs parlent d’un retour pour les deux vers un ultime combat.



Commentez cet article