rose

Pete Rose avait l’air pas mal serré dans son costume le 24 août 1989, alors qu’il assistait à la conférence de presse au cours de laquelle son expulsion définitive des Ligues majeures de baseball allait être annoncée par le commissaire Giamatti.

Rose, un ancien joueur haut en couleur devenu un entraîneur encore plus coloré, devrait donc quitter ce jour-là son poste de gérant des Reds de Cincinnati, l’équipe pour laquelle il avait joué pendant la majorité de ses 23 années de carrière.

La fin de Rose

Natif de l’Ohio, il soulève les foules dès son année recrue, en 1963. Il jouera d’abord 15 ans pour les Reds, avant de se joindre aux Phillies pendant 4 saisons, puis aux Expos pendant quelques mois. Il rentrera au bercail en 1984, jusqu’à sa suspension.

Pete Rose détient toujours le record du plus grand nombre de coups sûrs en carrière : 4256. Il sera de 17 Matchs des étoiles, remportera trois Séries mondiales et trois championnats des frappeurs.

Pete Rose, la belle époque

Pete Rose, la belle époque

Mais à part ses prouesses sur le terrain, Pete était pas mal actif dans les salles de jeu, ce qui le mènera à sa perte. Il a accepté de reconnaître avoir fait pas mal de paris sportifs, même s’il a longtemps nié avoir parié sur le baseball.

À l’époque, les ligues majeures disaient avoir la preuve qu’il avait parié 412 fois sur le baseball, seulement entre avril et juillet 87. Il aurait notamment parié sur 52 parties des Reds.

Depuis son exclusion, les joueurs suspendus ne peuvent être admissibles au Temple de la renommée. Encore aujourd’hui, Pete Rose espère être admis parmi les Immortels du baseball.

Les 15 meilleures citations de Pete Rose



Commentez cet article