noir

Le 9 octobre 1974, Frank Robinson atteint un objectif qu’il s’était lancé à lui-même : devenir le premier gérant noir de l’histoire des Ligues majeures de baseball.

Non seulement sera-t-il instructeur des Indians de Cleveland, mais il continuera aussi à jouer dans l’équipe, qui l’avait obtenu lors d’un échange au milieu de la saison précédente.

Le 8 avril suivant, il réalise d’ailleurs un coup de circuit lors de sa première présence au bâton de la saison, son tout premier match aussi à titre d’entraîneur.

Frank Robinson avait peu d’expérience : il avait été instructeur à quelques reprises pendant les ligues d’été au début des années 70. De leur côté, les Indians avaient cruellement besoin d’un vent de fraîcheur, après plusieurs saisons dans les bas fonds du classement et une réputation de réaliser les pires échanges.

Malheureusement, il n’arrive pas à relever l’équipe et il est congédié en 1977. Sa carrière d’entraîneur ne s’arrête toutefois pas là : il sera à la barre des Giants de San Francisco entre 1981 et 84, entraînera les Orioles de Baltimore de 1988 à 1991 (où il sera nommé entraîneur de l’année de la Ligue américaine en 1989), viendra faire un tour avec nos Expos entre 2002 et 2004, avant de déménager avec l’équipe à Washington.

Depuis longtemps membre du Temple de la renommée du baseball majeur, Frank Robinson pointe aujourd’hui au 10e rang de plus grand nombre de coups de circuit en carrière, avec 586.



Commentez cet article