vélo

Le 21 mai 1819, une nouveauté révolutionnaire (pour vrai) est aperçue pour la première fois aux États-Unis : la bicyclette.

Les tout premiers vélos, une invention attribuée à l’Allemand Karl von Drais, qui est celui qui a déposé le brevet l’année précédente, arrivent à New York. On les appelle alors «swift walkers», draisiennes ou vélocipèdes.

Le Baron von Drais aurait souhaité mettre sur pied un moyen de transport capable de remplacer les cheveux, puisqu’une sécheresse mettait en péril les récoltes dans les champs allemands et menaçait de famine pour les animaux.

Les premières bicyclettes sont presque faites de bois n’ont pas de pédales, on les fait avancer comme une trottinette, avec les pieds, comme les vélos que l’on donne aujourd’hui aux enfants trop petits.

1819, c’est la grosse année de la découverte du vélo en Europe et en Amérique. Toutefois, le nombre élevé d’accidents poussera certaines villes à en interdire l’utilisation.

Les pédales seront ajoutées en 1863 par un métallurgiste français.

Clairement, le vélo a vraiment évolué en 200 ans, mais les photos du premier vélocipède à prendre d’assaut les routes américaines ne sont pas bien loin de ceux que l’on connait aujourd’hui.

Bye, on s’en va rouler.



Commentez cet article