sosa

Le 30 mars 1992, les White Sox de Chicago annoncent avoir envoyé le lanceur Ken Pattersen et le frappeur Sammy Sosa aux Cubs, en échange du voltigeur George Bell.

Ça peut sembler un étrange échange aujourd’hui, mais à l’époque, George Bell était un joueur très populaire et un gros frappeur. Sauf qu’il n’était plus jeune jeune. Il connaîtra une belle saison, cognant 25 circuits, mais prendra sa retraite deux saisons plus tard, en 1993, affligé par une blessure récurrente à un genou.

Sammy Sosa, lui, bien c’est ça. Âgé de 23 ans, il avait eu une saison assez médiocre en 1991 et, bien que prometteur, c’était pas non plus un big deal. Pas encore.

Avec le temps, Sosa deviendra l’un des cogneurs les plus prolifiques de l’histoire. Rappelez-vous 1998, alors qu’il était en compétition avec Mark McGwire pour battre le record du plus grand nombre de coups de circuit en une saison, invaincu depuis 1961. C’était excitant, ça.

Sammy Sosa terminera cette saison-là avec 66 coups de circuit, quatre de moins que McGwire, mais avec une meilleure moyenne au bâton.

Bien sûr, les allégations de consommation de produits dopants ont assombri son héritage, mais on peut dire que les Cubs ont quand même solidement gagné cet échange.



Commentez cet article