père-fils

Le 31 août 1990, c’est une grosse journée pour la famille Griffey.

Ce petit vendredi allait devenir le premier à voir jouer un tandem père-fils dans la même équipe, en même temps.

Ken Griffey Sr est en fin de carrière, c’est clair. Après deux séjours avec les Reds de Cincinnati, un avec les Yankees et un autre à Atlanta, le vieux membre des Red Machines a déjà 40 ans et 17 saisons derrière la cravate.

Griffey père et fils sur le terrain

Son fils Junior, petit fringant de 20 ans, a été repêché par les Mariners de Seattle trois ans plus tôt, et dispute sa 2e saison dans les Ligues majeures. Il passera 11 saisons avec les Mariners avant de se joindre à l’équipe de la ville où il a grandi, les Reds de Cincinnati.

Dès la première manche, les deux Griffey frappent chacun un simple. La légende raconte que Mme Griffey capote bien raide. Mais pas autant que le 14 septembre, alors que les deux Ken de son cœur frappent tous deux des circuits en 1re manche, l’un après l’autre.

Le tandem disputera deux saisons côte à côte, jusqu’à ce que le patriarche prenne sa retraite, en 1991. En tout, ce sont 51 matchs de temps de qualité père-fils.

Il faudra attendre jusqu’en 2001 pour revoir cette étrangeté se reproduire, lorsque Tim Raines et son rejeton (également un Junior, faut croire que c’est un trend dans les Ligues majeures) s’alignent ensemble pour les Orioles de Baltimore.

En gros, c’est l’heure d’aller frapper des balles avec ton père.



Commentez cet article