neely

Cam Neely était une terreur pour les gardiens de but dans les années 80 et 90, mais sa carrière a pris fin prématurément, alors qu’il n’était âgé que de 31 ans.

Pourquoi l’attaquant de puissance a-t-il accroché ses patins? C’est en partie en raison du défenseur Ulf Samuelsson. Du moins, selon Neely (et plusieurs observateurs du hockey)

Neely freiné par Samuelsson

À 6’1’’ et 205 livres, ce qui était pas mal imposant à l’époque, Samuelsson était craint partout à travers la LNH. Il frappait fort et il frappait tout ce qui bougeait.

Le 3 mai 1991, alors que les Bruins et les Penguins disputent un match en finale d’association, Samuelsson donne ce que plusieurs fans qualifient de cheap shot, un coup de genou à Neely, geste qui ne sera même pas pénalisé, mais qui aura une incidence immense pour la carrière de l’attaquant.

Même si les médecins n’associent pas ce coup aux problèmes de genou / hanche de Neely (problème qui le force à prendre sa retraite en 1996), ce dernier, qui venait de connaître deux saisons consécutives de plus de 50 buts, n’a jamais été le même joueur par la suite.

Les deux saisons suivantes, le # 8 des Bruins n’a disputé que 22 matchs au total.

Lorsque vous mettez les pieds à Boston, assurez-vous de ne pas dire les mots « Ulf » et « Samuelsson ». Les années passent, mais les partisans des Bruins ne portent pas Samuelsson dans leur cœur.



Commentez cet article