Vader

Leon White, mieux connu sous le nom et l’imposant masque de Vader durant sa longue carrière dans le ring, nous a quitté le 18 juin 2018, à l’âge de 63 ans.

Malgré ses ennuis de santé, White était toujours actif sur la scène indépendante jusqu’à aussi récemment que 2017. Il avait notamment fait parler de lui en critiquant les lutteurs de haute-voltige, comme Will Ospreay, et il avait promis qu’il ferait un retour dans le ring après son opération.

Malheureusement, la vie en a décidé autrement.

Une carrière bien remplie

White n’a toujours pas été intronisé au Temple de la WWE malgré sa carrière très fructueuse à la WWF, WCW, AWA, New Japan et All-Japan après sa première vie comme joueur de football.

vader

Big Van Vader était l’un des « gros » lutteurs les plus prolifiques de sa génération, lui qui était un méchant tout désigné pour les nombreuses vedettes des années 80 et 90.

Il a remporté trois fois le championnat de la NJPW, trois fois celui de la WCW en plus d’être considéré comme le 2e meilleur lutteur au monde en 1993 par le PWI 500. Il n’a jamais connu de succès à la WWF malgré une présence remarquée contre Shawn Michaels, notamment.

Vader était une présence unique qui a marqué l’imaginaire avec ses costumes élaborés, ses prouesses athlétiques et ses démonstrations de puissance.

On vous suggère de revisiter son passage à la WCW de 1990 à 1994. Il affrontait régulièrement des vedettes comme Sting pour le Championnat du monde. Il a aussi croisé le chemin de Ric Flair et Mick Foley à l’époque.

« The Man They Call Vader », il était présenté ainsi par Vince McMahon à la WWF, a fait un bref retour en 2012 à la WWE pour battre Heath Slater. On l’a aussi revu en 2016 lors de l’introduction au Temple de Stan Hansen.

On espère voir Vader au Temple très bientôt.



Commentez cet article